1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Brexit : "Le vote des Britanniques met gravement l'Europe à l'épreuve", dit François Hollande
2 min de lecture

VIDÉO - Brexit : "Le vote des Britanniques met gravement l'Europe à l'épreuve", dit François Hollande

Ce vendredi 24 juin marque le jour où le Royaume-Uni a décidé de quitter l'Union européenne. Les Britanniques ont voté à 51,9% pour le Brexit.

Marie-Pierre Haddad

C'est un jour qui entre dans l'Histoire. Le Royaume-Uni a voté à 51,9% en faveur de sa sortie de l'Union européenne. Après des longs mois de campagne, les Britanniques tournent le dos à David Cameron et à l'Euros. Dès l'annonce des premiers résultats, de nombreuses réactions de politiques en France ont été publiées. Marine Le Pen a déclaré que ces résultats étaient une "victoire de la liberté !"

Du côté du gouvernement, François Hollande s'est exprimé afin de rassurer les Français. Quelques jours avant le suffrage, le président de la République avait alerté quant aux enjeux du scrutin. Il avait ainsi déclaré que "l'avenir de l'Union européenne" se jouait et que la sortie serait "irréversible". Jean-Marc Ayrault a été le premier membre du gouvernement à réagir. Le ministre des Affaires étrangères appelle à "retrouver la confiance des peuples".

C'est "un choix douloureux que je regrette profondément", assure François Hollande. Le président de la République a déclaré que "les procédures prévues par les traités seront rapidement appliquées. C'est la règle et la conséquence". Il assure que "la France continuera à travailler avec ce grand pays ami. le vote des Britanniques met gravement l'Europe à l'épreuve. Elle doit montrer sa solidité et sa force pour maîtriser les risques financiers et économiques". François Hollande a ajouté que "la décision britannique exige de prendre conscience des insuffisances de l’Europe. Le danger est immense face aux extrémismes et populisme. La France ne l'acceptera pas. un sursaut est nécessaire. Les peuples attendent qu'elle réaffirmes ses valeurs, liberté, tolérance et paix".

"Rebaptir un projet européen", selon Manuel Valls

Peu après l'intervention de chef de l'État, Manuel Valls a pris la parole. "Cette sortie bouscule les certitudes et les plans établis et impose une réaction à la hauteur de l'événement. Trop longtemps, on a fermé les yeux sur les avertissements et les doutes exprimés par les peuples européens. On m'a souvent fait le reproche de parler avec gravité, parce que je disais que l'histoire pouvait être tragique (...) Le risque c'est la dislocation pure et simple de l'Europe. Défaire l'Europe, c'est s'affaiblir considérablement. C'est le moment de refonder, réinventer une autre Europe. Elle ne doit plus intervenir partout, tout le temps".

La rédaction vous recommande
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/