1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Boulanger des Landes : "Ni une affaire socialiste, ni une affaire UMP", dit Alba Ventura
3 min de lecture

Boulanger des Landes : "Ni une affaire socialiste, ni une affaire UMP", dit Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - Stéphane Cazenave n'est pas que le boulanger landais qui fait la meilleure baguette de tradition. Il est devenu un symbole que toute la classe politique s'arrache.

Alba Ventura
Alba Ventura
Crédit : Alba Ventura
Boulanger des Landes : "Ni une affaire socialiste, ni une affaire UMP", dit Alba Ventura
03:15
Boulanger des Landes : "Ni une affaire socialiste, ni une affaire UMP", dit Alba Ventura
03:18
Alba Ventura

La polémique enfle et divise la classe politique, alors qu'un artisan des Landes a été mis en demeure pour ne pas respecter le jour de repos hebdomadaire. Stéphane Cazenave, basé à Saint-Paul-lès-Dax, est le "résumé", en une situation, de notre problème par rapport au travail.

Lauréat de "la meilleure baguette de France" l'an dernier, il officie depuis plus de trois ans. Il ouvre sept jours sur sept  parce que ça marche, parce qu'il a des clients. Est-ce qu'il fait travailler ses salariés sept jours sur sept ? Non. Est-ce que ses salariés ont deux jours de repos consécutifs ? Oui.

L'éternel débat autour du temps de travail

Le problème, c'est qu'un boulanger ne peut pas ouvrir sept jours sur sept car il faut protéger les autres boulangers qui ne peuvent pas ouvrir sept jours sur sept. Autrement dit : on empêche ceux qui peuvent ou veulent travailler plus, au nom de ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas.

C'est comme si on disait : "En France nous avons 3 millions de chômeurs. Vous, qui travaillez tout le temps, vous allez être chômeur un jour par semaine !"

Ah que c'est beau d'être idéaliste quand on est jeune !

Alba Ventura
À lire aussi

Quand on dit ça, on ne pousse pas tant le bouchon que cela. Quand vous entendez la présidente du Mouvement des jeunes socialistes (MJS), vous vous dites qu'on n'en est pas loin. La jeune Laura Slimani a estimé que pour lutter contre le chômage, chaque salarié pouvait prendre une année sabbatique. Selon elle, ça libérerait de la place et du travail pour ceux qui n'en ont pas. Une année sans salaire tous les six ans, c'est ce qu'elle propose.

Quand on est bien luné, on dit : "Ah que c'est beau d'être idéaliste quand on est jeune !". Sinon, on se dit : "Il faut vraiment être hors-sol pour dire de telles sottises !" Désolée mademoiselle ! Mais il n'a jamais été prouvé qu'en enlevant du travail aux uns, on en procurait au autres. C'est d'ailleurs tout le débat autour des 35 heures. On n'a jamais été capable avec certitude de dire combien d'emplois avaient été créés.

Un consensus droite-gauche

La droite, et notamment François Fillon, a-t-elle raison de voler au secours du boulanger ? On n'est pas obligé d'être dupe de la récupération. Cela dit, c'est un bon coup politique d'avoir téléphoné au boulanger mardi matin.

Mais sur le fond, sur l'assouplissement des règles du travail, parlons-en de François Fillon. Parlons aussi de Nicolas Sarkozy. Ils devaient régler le problème du travail le dimanche. Au bout du compte, ils ont surtout réglé un problème local qui concernait la zone de Plan de Campagne, dans les Bouches-du-Rhône. C'est cela qui s'est réellement passé.

Quant à la gauche, avec toute la bonne volonté du gouvernement et du nouveau ministre de l'Économie Emmanuel Macron, on voit bien que ce dernier est empêché par une partie de son camp.

On n'est pas obligé d'être dupe de la récupération

Alba Ventura

Cette histoire du boulanger de Saint-Paul-lès-Dax, au fond ce n'est ni une affaire socialiste, ni une affaire UMP. C'est une affaire qui illustre, comme le travail le dimanche, la difficulté à redonner de la souplesse au travail dans ce pays.

Le pire c'est qu'aujourd'hui une bonne partie de la gauche est d'accord avec la droite pour libérer le travail. Pas n'importe comment, évidemment. Mais il existe un consensus.

Si seulement cela pouvait se voir, sans faire de buzz, ni de récupération, sans s'envoyer des baguettes à la figure.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/