3 min de lecture Nouvel An

VIDÉOS - Fillon, Valls, Montebourg... Les politiques présentent leurs vœux

Comme chaque année, les politiques ont tenu à adresser leurs vœux aux Français, pour l'année 2017.

François Fillon au soir de sa victoire à la primaire de la droite, le 27 novembre 2016
François Fillon au soir de sa victoire à la primaire de la droite, le 27 novembre 2016 Crédit : AFP / Éric Feferberg
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

C'est une tradition. Alors que le président de la République François Hollande adressait les derniers vœux de son quinquennat samedi 31 décembre et que Marine Le Pen adressait ses "vœux de combat", la plupart des personnalités politiques de gauche comme de droite ont tenu à dire quelques mots au Français.

L'ancien Premier ministre Manuel Valls a adressé des vœux particuliers aux "services publics", qui "font la force de la France". Dans une courte vidéo tournée dans la caserne des pompiers d'Evry (Essonne), Manuel Valls a tenu à "marquer son engagement auprès de tous les personnels, tous les agents, tous les fonctionnaires qui assurent en cette nuit du 31 décembre la sécurité et la solidarité". L'ancien Premier ministre, qui dévoilera son programme en vue de la primaire de la gauche du 22 et 29 janvier, a salué les "forces de l'ordre, policiers nationaux, gendarmes, policiers municipaux".

Peillon, Montebourg... des vœux de candidats

Dans une vidéo postée sur Twitter, Vincent Peillon a, lui, exhorté les Français à "reprendre en main" leur "propre destin" à l'occasion des élections présidentielle et législatives de 2017. "Je vous invite les uns et les autres à venir le plus nombreux (...) pour faire entendre votre voix", a souhaité l'ancien ministre dans une courte vidéo. 

"Ce doit être aussi le moment pour la France où nous disons à tous ceux qui exacerbent les haines entre les uns et les autres, qui ne cessent de désigner jour après jour des boucs émissaires (...) ça suffit , nous sommes les Français ensemble", a ajouté Vincent Peillon en épinglant ceux qui stigmatisent "un jour, les étrangers, le lendemain ce sont les chômeurs, le troisième jour ce sont les jeunes, le quatrième jour, ce sont les politiques", a-t-il déploré.

À lire aussi
Un sapin de noël (illustration). coronavirus
Confinement : pourra-t-on célébrer les fêtes de fin d'année en famille ?

De son côté, Arnaud Montebourg a assuré dans une vidéo que "2017 devrait être une grande année". "Il suffit que nous le décidions", a poursuivi l'ancien ministre de l'Economie, en se filmant lui-même. "Il y a dans notre beau pays tant de ressources, d'idées, de projets à faire surgir, à concrétiser. Il suffit que nous nous emparions", a-t-il déclaré, depuis son QG de campagne et entouré par une partie de son équipe. 

François Fillon veut "redresser" la France

Candidat de la droite à la présidentielle, François Fillon entend faire de 2017 "l'année du redressement" et assure que "le mur des critiques" contre son projet, notamment sur la Sécurité sociale et les coupes dans la fonction publique, ne "l'arrêtera pas". Il a déclaré : "Je suis candidat pour construire avec vous une Nation libre et puissante. Le mur des critiques ne nous arrêtera pas", déclare samedi l'ancien Premier ministre dans une vidéo ainsi que sur sa page Facebook.

Il a souhaité que "2017 soit l'année du redressement". Le chef de file des Républicains a tenu à avoir une pensée pour les victimes des attentats. "Nous sommes en guerre. Et dans cette guerre, nous n'avons pas le droit d'être faibles, nous devons être implacables face au totalitarisme islamique", souligne-t-il. 

Parmi les candidats de la primaire de la droite et du centre, Nathalie Kosciusko-Morizet s'est également fendue d'un message sur Twitter. Elle a ainsi rappelé, avec humour, sa quatrième place dans ce scrutin avant de soutenir une nouvelle ouvertement François Fillon pour arrêter ce "gagner cette présidentielle et éviter la stagnation qu'incarne la gauche". Des vœux très politiques avant de lancer un message plus "personnel" aux Français pour cette nouvelle année. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nouvel An Manuel Valls Vincent Peillon
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants