1 min de lecture Éducation nationale

Blanquer explique sur RTL ce qu'il compte faire pour l'enseignement des maths

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Éducation nationale confie une mission à un duo de mathématiciens sur l'apprentissage des maths.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Jean-Michel Blanquer était l'invité de RTL Crédit Image : Frédéric Bukajlo pour RTL et SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
et Elizabeth Martichoux

"Les mathématiques, c'est la vie". Pour redorer le blason de la matière souvent jugée austère par les élèves français, Jean-Michel Blanquer a confié une mission à deux mathématiciens français de renom : le député Cédric Villani et l'inspecteur général Charles Torossian. L'objectif est de "réfléchir sur notre manière d'enseigner les mathématiques." "Nous avons eu des réflexions importantes ces dernières années. Je leur demande de travailler sur ce que nous devons faire pour donner cet appétit des mathématiques à tous les enfants. Tous les enfants ont un potentiel mathématique."

Le ministre de l'Éducation nationale plaide pour "un enseignement structuré et progressif à la française" et souhaite encourager les vocations parce que "bien entendu" on manque de professeurs de mathématiques : c'est un "métier d'avenir, il faut faire des études de mathématiques, il faut se destiner à être professeur de mathématiques, la France en a besoin." Cédric Villani et Charles Torossian sont attendus au rapport à la fin du mois de janvier 2018. Le résultat de cette mission "aura un impact en termes de formation initiale et continue, et de développement d'outils pédagogiques comme le boulier, les poids et mesures."

Pour le ministre, la France est "une très grande nation de mathématiques." "On est dans les tous premiers du monde avec des personnes comme Cédric Villani et d'autres médailles Fields en France. Blaise Pascal a inventé la machine à calculer. Nous avons deux qualités qui font partie du génie national : d'une part, le cartésianisme, une certaine rigueur du raisonnement, et d'autre part, la créativité."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Jean-Michel Blanquer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants