1 min de lecture Twitter

#BlameItOnRocard : le hashtag qui s'amuse des révélations de Cahuzac sur Rocard

Twitter s'amuse de la révélation surprise de Jérôme Cahuzac qui a affirmé lundi 5 septembre que le premier compte qu'il avait fait ouvrir en Suisse était destiné "au financement d'activités politiques" de Michel Rocard.

Cet internaute évoque l'altercation entre Zinédine Zidane et Marco Materazzi en 2006 Crédits : Twitter | Date : 06/09/2016
5 >
Cet internaute évoque l'altercation entre Zinédine Zidane et Marco Materazzi en 2006 Crédits : Twitter | Date : 06/09/2016
Le mystère légendaire de la série South Park enfin résolu ? Crédits : Twitter | Date : 06/09/2016
Le clin d'oeil de cet internaute à Jawad, le "logeur" des terroristes du 13 novembre, devenu la risée du web après avoir affirmé face caméra qu'il pensait simplement "rendre service" ! Crédits : Twitter | Date : 06/09/2016
C'est sur le drame familial non résolu, qui défraie la chronique depuis plusieurs années, que cet utilisateur de Twitter a choisi de plaisanter au sujet de la révélation de Jérôme Cahuzac. Crédits : Twitter | Date : 06/09/2016
Allusion de cet internaute à l'obsession de François Hollande d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin 2016. Il semblerait que Michel Rocard continue d'empêcher cette inversion... Crédits : Twitter | Date : 06/09/2016
1/1
Philippe Peyre
Philippe Peyre

Trop facile d'accuser un homme décédé ? C'est en tout cas ce qu'ont semblé dire et penser les internautes à la suite de la révélation de Jérôme Cahuzac lors du premier jour de son procès pour fraude fiscale. L'ancien ministre du Budget a affirmé devant les juges que le premier compte qu'il avait fait ouvrir en Suisse en 1992 était destiné "au financement d'activités politiques" au profit de Michel Rocard, premier ministre à l'époque et décédé en juillet dernier. "Je suis certain que Michel Rocard ignorait tout", a assuré l'ancien élu socialiste, qui a refusé de mentionner les noms des personnes avec qui il était en contact au sein de l'équipe de l'ancien chef du gouvernement.


Étonnés et visiblement peu convaincus par cette accusation qui survient quelques mois seulement après la mort de Michel Rocard, les internautes la tournent en dérision depuis lundi 5 septembre avec le hashtag #BlameItOnRocard (comprenez "rejette la faute sur Rocard").

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Twitter Jérôme Cahuzac Michel Rocard
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants