1 min de lecture International

Bernard Kouchner sur RTL : "J'invite les Français du Gabon à rester chez eux"

Paris a "appelé au calme" après les incidents qui ont suivi jeudi l'annonce des résultats des élections au Gabon. "Nous n'avons joué aucun rôle dans le scrutin", a répété le ministre des Affaires étrangères, vendredi matin sur RTL. La France acceptera le résultat de l'élection, une fois les éventuels recours examinés, car le scrutin a été très surveillé et les missions d'observation se sont dites "satisfaites", a affirmé Bernard Kouchner. Il invite les ressortissants français à rester chez eux, en écartant toute évacuation pour l'instant.

245-PARIZOT
Vincent Parizot Journaliste RTL

Selon le ministre, "la nuit a été calme et la situation est normale à Port-Gentil". Bernard Kouchner "pense que la situation ne dégénérera pas mais (...) tout est prêt pour protéger nos ressortissants". Pour l'instant, il n'y a "pas du tout d'opération de rapatriement mais tout est prêt pour la faire éventuellement", a affirmé le chef de la diplomatie française. "La répartition des forces (militaires françaises) a été modifiée afin qu'à Port-Gentil, il y ait des militaires qui soient en alerte".

D'après Bernard Kouchner, trois personnes se trouvaient dans les immeubles de Total et de Schlumberger lorsqu'ils ont été attaqués. Elles ont pu être dégagées par des militaires. "Elles vont bien, il n'y a pas eu de blessé grave du tout", a assuré le ministre.

"La situation ne nous plaît pas, évidemment. Ces incidents sont condamnables, ces incidents sont fâcheux", a commenté le chef de la diplomatie français, en niant tout ingérence dans les affaires gabonaises. "Nous n'avons joué aucun rôle", a-t-il dit, en soulignant qu'"il faut des perdants puisqu'il y a des vainqueurs". Et Bernard Kouchner de marteler : "La France n'est pas intervenue. La France n'avait pas de candidat et n'a pas de candidat. La France acceptera le résultat des élections".


A écouter aussi :

- Couvre-feu au Gabon après les incidents anti-français
- Ali Bongo à peine élu président, des incidents éclatent au Gabon (vidéos)
- Tanguy Pastureau : "L'école des fans au Gabon" (vidéo)
- Le fils d'Omar Bongo favori pour devenir président du Gabon
-

Lire la suite
International Politique Élection présidentielle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
5927263861
Bernard Kouchner sur RTL : "J'invite les Français du Gabon à rester chez eux"
Bernard Kouchner sur RTL : "J'invite les Français du Gabon à rester chez eux"
Paris a "appelé au calme" après les incidents qui ont suivi jeudi l'annonce des résultats des élections au Gabon. "Nous n'avons joué aucun rôle dans le scrutin", a répété le ministre des Affaires étrangères, vendredi matin sur RTL. La France acceptera le résultat de l'élection, une fois les éventuels recours examinés, car le scrutin a été très surveillé et les missions d'observation se sont dites "satisfaites", a affirmé Bernard Kouchner. Il invite les ressortissants français à rester chez eux, en écartant toute évacuation pour l'instant.
https://www.rtl.fr/actu/politique/bernard-kouchner-sur-rtl-j-invite-les-francais-du-gabon-a-rester-chez-eux-5927263861
2009-09-04 08:33:00