2 min de lecture Présidentielle 2017

Bernard Cazeneuve, un homme discret projeté à la tête du gouvernement

PORTRAIT - Le ministre de l'Intérieur succède à Manuel Valls, démissionnaire, à Matignon. Il aura la charge de conduire la politique du Président jusqu'en mai prochain.

Manuel Valls, François Hollande et Bernard Cazeneuve, le 27 juillet 2016
Manuel Valls, François Hollande et Bernard Cazeneuve, le 27 juillet 2016 Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Tout en discrétion, il a réussi à s'imposer. Bernard Cazeneuve remplace Manuel Valls, candidat à la présidence de la République, à la tête du gouvernement, ce mardi 6 décembre, et devient ainsi l'homme qui doit gérer le pays aux côtés d'un président qui vit ses derniers mois à l'Élysée. François Hollande a annoncé la nouvelle, depuis son compte Twitter et explique l'avoir "chargé de former le nouveau gouvernement". Un proche du président de la République confie à l'AFP que ce choix "est celui d'une personnalité qui a une grande expérience d'élu local et national et de l'État puisqu'il a exercé plusieurs fonctions ministérielles depuis 2012. C'est aussi le choix d'un premier ministre qui connaît très bien les questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme qui sont les priorités de l'exécutif". 

Encore inconnu du grand public au début du quinquennat, Bernard Cazeneuve a réussi à imposer son style auprès du président de la République. En novembre 2015, alors que la France est frappée par une vague d'attentats sans précédent, Bernard Cazeneuve est devenu "l'homme qui rassure le président", si l'on en croit Les Échos. Le journal rappelle qu'initialement, l'ancien ministre de l'Intérieur et le chef de l'État - dont il n'est pas un proche - ont noué dans les épreuves, une relation forte. Une intimité même : "Il le tutoie quand il vouvoie encore Laurent Fabius dont il fut jadis un des lieutenants". 

Un style bien à lui

Selon un haut responsable, interrogé par le journal, "à travers sa maîtrise, son humour, son ton, son autodérision et sa façon d'être, il séduit Hollande. Et n'oublie jamais qu'il doit le séduire. Il n'est pas le bouffon du roi, ni celui qui dit au roi qu'il est le plus beau. Simplement, il trouve les clefs". La recette Cazeneuve ? Une constante maîtrise de soi. "Il peut apparaître distant mais il n'est pas froid. il s'est forgé une carapace. Il se protège", explique Jean-Marc Ayrault aux Échos.

Bernard Cazeneuve est entré au gouvernement en tant que ministre des Affaires européennes, puis du Budget. Décrit par le Huffington Post en mars 2013 comme un "avocat affable au visage rond" et "aux formules précises", il est l'homme des défis. Il reprend le ministère du Budget après Jérôme Cahuzac et s'installe place Beauvau en 2014 à un poste précédemment tenu par des ministres extrêmement médiatiques et présents, comme Nicolas Sarkozy (2002-2004 puis 2005-2007) et Manuel Valls (2012-2014).

Matignon : Bernard Cazeneuve est-il un bon choix ?
Nombre de votes : 9532 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Bernard Cazeneuve Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants