1 min de lecture Salah Abdeslam

Bernard Cazeneuve annonce le déploiement de "forces complémentaires" aux frontières

Des "forces complémentaires" ont été ajoutées pour optimiser le contrôle aux frontières a annoncé le ministre de l'Intérieur samedi 19 mars sur "TF1".

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
James Abbott
James Abbott
et AFP

L'organisation européenne Interpol, qui permet la coopération des différentes polices des pays, conseille ce samedi 19 mars, au lendemain de l'arrestation de Salah Abdeslam"une vigilance accrue aux contrôle des frontières de ses 190 pays membres". Un message semble-t-il reçu par le ministre de l'Intérieur français Bernard Cazeneuve. Des "forces complémentaires" ont été déployées pour "optimiser" les contrôles aux frontières, a-t-il annoncé samedi, en soulignant que le niveau de menace demeurait "extrêmement élevé".

"Près de 5.000 policiers" ont été mobilisés  depuis le rétablissement des contrôles le 13 novembre, ce qui signifie que "six millions de personnes ont été contrôlées", et "10.000 personnes empêchées d'entrer" sur le territoire, a affirmé Bernard Cazeneuve sur TF1.

"Ce soir j'ai adjoint à ces 5.000 policiers des forces complémentaires pour optimiser encore ce contrôle, compte tenu des informations que nous avons échangées avec Interpol", a-t-il ajouté. "Beaucoup de choses restent à faire", a-t-il affirmé alors que cette arrestation "n'est qu'une étape".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Salah Abdeslam Bernard Cazeneuve Attentats à Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants