1 min de lecture Vidéo

Bernadette Chirac "choquée" et "meurtrie" pour son dernier Conseil général en Corrèze

L'ex-Première dame de France aurait aimé un hommage à Jacques Chirac ou certains remerciements pour son dernier Conseil général.

Bernadette Chirac
Bernadette Chirac Crédit : PATRICK KOVARIK / POOL / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

"Que serait la Corrèze si mon mari ne s'était pas présenté ?" Bernadette Chirac est apparue assez révoltée alors qu'elle participait à son dernier Conseil général. Le président socialiste de l'institution, Gérald Bonnet, a remercié et rendu hommage aux élus départementaux qui siégeaient, mercredi 4 mars, pour la dernière fois mais à oublier la famille Chirac.

Je suis assez meurtrie et assez choquée que le nom de mon mari n'ait pas été prononcé ce matin

Bernadette Chirac
Partager la citation

L'ex-Première dame a alors exprimé son mécontentement face aux journalistes de La Montagne. "Je suis assez meurtrie et assez choquée que le nom de mon mari n'ait pas été prononcé ce matin. Que serait la Corrèze si mon mari ne s'était pas présenté quand George Pompidou était Premier ministre à Ussel pour la première fois ? Si je ne m'abuse, il avait 22 ou 23 ans. Je suis outrée", s'est-elle exprimée.

France Inter a aussi relaté cette colère et en a dévoilé un plus grand extrait. Après avoir placé Jacques Chirac au centre de son discours, Bernadette Chirac s'est aussi "étonnée d'avoir été totalement oubliée". "Si on ne m'aime pas, si on considère que je n'ai rien fait, je trouve qu'on aurait pu en tous cas citer mon mari", a-t-elle encore rappelé avant de détailler certains projets comme la nationale 89 ou les expositions culturelles. 

Si je suis restée, c'est en grande partie pour que le nom de Chirac ne soit pas effacé

Bernadette Chirac
Partager la citation

Une page se tourne donc même si Bernadette Chirac est candidate pour les prochaines élections départementales, en tant que suppléante à Brive. Une position mûrement réfléchie malgré tout. "Si je suis restée, c'est en grande partie pour que le nom de Chirac ne soit pas effacé", a-t-elle confié.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Jacques Chirac Bernadette Chirac
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants