1 min de lecture Primaire Les Républicains

Avortement : "Le procès qui m'a été fait n'est pas correct", regrette Fillon

VIDÉO - Le finaliste de la primaire de la droite a répété son intention de ne pas revenir sur le droit à l'interruption volontaire de grossesse.

>
Droit à l'avortement : "Je ne toucherai à rien dans ce domaine", assure François Fillon Crédit Image : Capture d'écran TF1 | Crédit Média : TF1 | Date :
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Il l'a martelé pour répondre à la demande de précision d'Alain Juppé. François Fillon est personnellement contre l'interruption volontaire de grossesse (IVG) mais ne reviendra pas sur cette avancée sociale s'il accédait à la fonction suprême. Sur le plateau de l'émission Primaire : le grand débat, diffusée sur TF1 et France 2, l'ancien premier ministre a été amené à réagir.

"Dans mon livre, je dis que jamais l'on ne touchera a l'IVG. Ma conscience me regarde : je suis un homme, je ne suis pas une femme, ce n'est pas a moi de prendre une décision personnelle sur cette question. Je ne toucherai à rien, c'est la loi Veil, c'est toute la loi Veil. J'ai une grande admiration pour ce qu'a fait Madame Veil. Le procès qui m'a été fait n'est pas correct."

Alain Juppé et François Fillon ont ensuite argumenté sur le caractère "fondamental" de ce droit.
Contrairement au maire de Bordeaux, le député de Paris ne reconnaît pas ce caractère à ce droit, "qui n'est pas inscrit dans la Constitution".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains François Fillon Avortement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants