1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Avec Édouard Philippe, Emmanuel Macron joue la dynamique de son quinquennat"
2 min de lecture

"Avec Édouard Philippe, Emmanuel Macron joue la dynamique de son quinquennat"

ÉDITO - En plaçant le maire Les Républicains du Havre à Matignon, le président de la République déstabilise la droite, après avoir ébranlé son propre camp.

Le nouveau premier ministre, Édouard Philippe
Le nouveau premier ministre, Édouard Philippe
Crédit : SIPA
Alba Ventura : "Avec Édouard Philippe, Emmanuel Macron joue la dynamique de son quinquennat"
02:32
"Avec Édouard Philippe, Emmanuel Macron joue la dynamique de son quinquennat", décrypte Alba Ventura
02:45
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura
Animateur

Lundi 15 mai, les Français ont découvert Édouard Philippe, le nouveau premier ministre issu de la droite (c'est un proche d'Alain Juppé). C'est un homme qui a beaucoup de qualités, c'est un travailleur acharné, il est très fin, très intelligent, avec en plus cet humour très second degré. Mais c'est aussi quelqu'un qui affiche une certaine assurance, pas toujours pourvu de modestie. Invité au JT de 20 Heures de TF1Édouard Philippe est venu délivrer un message expliquant qu'il était au service des Français. Il y avait dans son propos cette notion de serviteur de l'État. C'est ce qu'il a mis en avant. C'était sincère. C'était encore le maire du Havre, pas tout à fait encore le premier ministre, qui parlait.

Ce qui est frappant, c'est qu'il a rappelé qu'il s'était engagé en 2002, après le choix de Jacques Chirac de ne pas avoir tenu compte des conditions très particulières de son élection. Pour rappel, Jacques Chirac avait été élu avec plus de 80% des voix face à Jean-Marie Le Pen. C'est parce qu'Emmanuel Macron a aussi été élu dans des conditions très particulières face à un FN qui a fait 34%, qu'Edouard Philippe a souhaité le rejoindre. Cela donne une idée de la trajectoire qu'il veut prendre, de ce qu'il veut construire. Comme il l'a dit sur TF1 : "tenter quelque  :chose qui n'a jamais été fait, parce que plus que le parti, il y a le pays".

Faire sauter la caisse

Pourquoi Emmanuel Macron a-t-il choisi Édouard Philippe ? C'est de la stratégie pure et dure. Le Président a naturellement des personnalités de gauche et du centre auprès de lui, donc il a besoin d'aller chercher à droite. S'il veut réussir, il faut qu'il fasse sauter la caisse. En l'occurrence Les Républicains.

En choisissant Édouard Philippe, il cible tous les amis d'Alain Juppé. Il vise cette droite dite "modérée" (modérée socialement, libérale économiquement), donc compatible avec Emmanuel Macron. Cette droite qui va de Nathalie Kosciusko-Morizet à Jean-Pierre Raffarin, en passant par Bruno Le Maire et Gérald Darmanin (tiens un autre maire, le maire de Tourcoing).

Un pari très risqué

À lire aussi

Le but, si ça fonctionne, c'est de créer un appel d'air, et de faire en sorte que les électeurs Les Républicains votent pour des candidats La République En Marche aux législatives le mois prochain. Le but c'est de dire "la droite est avec moi", et de rafler la mise.

C'est un pari très risqué. Soit Édouard Philippe parvient à réunir suffisamment de tête d'affiches de droite et de centre-droit (en clair, est-ce que cette première brèche permettra de faire céder la digue ?), soit Édouard Philippe reste un cas isolé, un éclaireur qui ne sera pas suivi par les autres. Sur cette nomination et sur l'équipe gouvernementale à venir, Emmanuel Macron joue la dynamique de son quinquennat.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/