1 min de lecture Emmanuel Macron

"Avec Brégançon, Macron peaufine sa stature présidentielle", dit Sportouch

ÉDITO - Emmanuel et Brigitte Macron investissent le fort de Brégançon pour le week-end, un choix lourd de sens pour le chef de l'État, estime Benjamin Sportouch.

Mazerolle-245x300 L'Edito d'Olivier Mazerolle Olivier Mazerolle iTunes RSS
>
"Avec Brégançon, Macron peaufine sa stature présidentielle", dit Sportouch Crédit Image : AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch Journaliste RTL

Emmanuel et Brigitte Macon passent leur week-end à Brégançon. À première vue, on pourrait se dire qu'il s'agit là d'une pause au soleil, comme beaucoup de Français se l'octroient ces derniers jours avec la succession de ponts. Le fort de Brégançon dans son cadre idyllique avec sa vue imprenable sur la Méditerranée et sa petite plage privée s'y prêtent sans nul doute. Mais ce serait aller trop vite en besogne.

Ce choix présidentiel de villégiature est aussi et surtout un choix symbolique. Une autre manière pour le chef de l'État de peaufiner sa stature présidentielle. Brégançon c'est d'abord une topographie politique, un édifice militaire bâti sur un promontoire et tous les attributs de la force et de la puissance sont là. Mais c'est aussi une part de l'histoire de la Ve République.

Parce que tous les présidents y sont venus, plus ou moins longtemps. Ils n'ont pas tous été très assidus, mais ce qui est intéressant c'est que c'est le général de Gaulle qui a décidé de transformer Brégançon en résidence présidentielle. C'était en 1968. Quatre ans plus tôt, il y avait passé une première nuit, en août 1964 pour le 20e anniversaire du débarquement allié en Provence.

Les symboles de puissance

Et quand on sait l'importance qu'accorde Emmanuel Macron à placer son quinquennat dans l'histoire avec un grand H de la République, dans un roman national, inscrire ses pas dans ceux du premier président de la Ve république est tout sauf anodin.

À lire aussi
Asia Bibi, le 25 février 2020 asile
Asia Bibi remercie Emmanuel Macron pour son "accueil" et sa "chaleur"

Car depuis son entrée en fonction, Emmanuel Macron a manié de nombreux symboles de puissance et pas seulement des symboles républicains, des symboles monarchiques aussi, avec le Louvre en fond de décor le soir de sa victoire, puis Versailles pour accueillir notamment Vladimir Poutine, sans oublier le château de Chambord puisqu'on s'en souvient, c'est dans ce haut lieu de pouvoir royal que le chef de l'État avait décidé de célébrer en décembre son quarantième anniversaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Présidence de la République
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants