1 min de lecture Ségolène Royal

Autoroute A831 : Manuel Valls prend position contre Ségolène Royal

La ministre de l'Écologie, fermement opposée au projet d'autoroute A831, n'a pas reçu le soutien de Manuel Valls. Il donne ainsi un premier feu vert aux élus.

Manuel Valls et Ségolène Royal, à l'Assemblée nationale le 8 avril 2014
Manuel Valls et Ségolène Royal, à l'Assemblée nationale le 8 avril 2014
Générique 3
Dominique Tenza Journaliste RTL

Manuel Valls désavoue Ségolène Royal. Le Premier ministre a écrit, jeudi 31 juillet, au député PS de la Vendée, Hugues Fourage, pour préciser que "le gouvernement n'a pas d'objection à ce que la procédure de consultation soit lancée afin de connaître le coût de cet ouvrage". Il donne, d'une certaine manière, son premier feu vert à ce projet.

La ministre de l'Écologie avait vivement critiqué ce projet d'autoroute A831. "Ce n'est pas réaliste de mettre 900 millions d'euros dans 60 kilomètres. On ne va pas refaire Notre-Dame-des-Landes dans le Marais poitevin ! Notre-Dame-des-Landes aussi, ça a été décidé sur des études qui dataient d'il y a plus de dix ans, et là, on recommence ?" avait-elle déclaré.

Une décision en faveur des élus de la région

Cette décision réjouit évidemment Bruno Retailleau, le président du Conseil Général de Vendée. Il avait dénoncé la semaine dernière l'attitude arbitraire de Ségolène Royal.

C'est donc une première victoire pour les élus de la région qui s'étaient mobilisés en faveur de l'autoroute à droite, comme à gauche. Parmi les porte-paroles de cette fronde anti-Royal, le député socialiste de Vendée Hugues Fourage. "Le Premier ministre a l'autorité pour trancher et c'est ce qu'il a fait", explique-t-il, avant d'ajouter que Manuel Valls a "arbitré en faveur des acteurs du terrain"

À lire aussi
Eric Dupond-Moretti est l'invité d'Alba Ventura Éric Dupond-Moretti
Caricatures : Éric Dupond-Moretti conseille à Ségolène Royal de "tourner la page"

C'est bien un désaveu pour la ministre de l'Écologie qui n'avait pas ménagé sa peine ces derniers jours pour expliquer à quel point ce projet était nuisible pour l'environnement. Cet argument ne semble pas avoir ému Matignon.

>
Autoroute A831 : Manuel Valls prend position contre Ségolène Royal Crédit Média : Dominique Tenza | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ségolène Royal Écologie Manuel Valls
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants