1 min de lecture Entreprises

Autoentrepreneurs : après les "pigeons", les "poussins" craignent de tomber du nid

Les autoentrepreneurs, surnommés les "poussins", s'insurgent contre le projet de réforme de leur régime souhaitée par la ministre de l'Artisanat Sylvia Pinel.

La photo d'illustration de la pétition des "poussins".
La photo d'illustration de la pétition des "poussins". Crédit : www.defensepoussins.fr/
Aurore Coulaud
Aurore Coulaud
Journaliste RTL

"Ne tuons pas ce statut !", s'est exclamé Geoffroy Roux de Bézieux sur RTL vendredi. Interrogé sur la réforme de l'autoentreprenariat, souhaitée par la ministre du Commerce et de l'Artisanat, Sylvia Pinel, qui vise à distinguer l'activité exercée à titre principal et celle venant compléter une autre activité, le candidat à la présidence du Medef semble circonspect. Pour lui, l'autoentreprenariat "est une bonne mesure et un bon statut."

Et pour cause, c'est une source de complément de salaire pour près de 900.000 Français. "Plutôt que d'attendre la subvention de l’État, ils prennent leur destin en main", renchérit Geoffroy Roux de Bézieux. D'où la bronca des "pigeons", les autoentrepreneurs, calquée sur le mouvement des "pigeons", les entrepreneurs qui avaient réussi à faire plier François Hollande sur la taxation des plus-values de cessions d'entreprises. Conscient du malaise, le chef de l'Etat avait même énoncé, par la suite, une série de mesures en leur faveur.

La rédaction vous recommande

Ce dénouement heureux a incité les "poussins" à mener la fronde notamment par le biais du web, particulièrement sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter). Près de 23.000 personnes ont d'ors et déjà signé la pétition en ligne, "Sauvons le régime de l'auto-entrepreneur".

À lire aussi
Treize magasins Tati vont fermer entreprises
Les infos de 5h - Treize magasins Tati vont fermer

Cette réforme qui pointe le problème de la concurrence déloyale, notamment avec les artisans du bâtiment, "peut être corrigée par quelques mesures", estime sur RTL Geoffroy Roux de Bézieux, ravi de "voir des Français de toutes origines, de tous métiers" se mettre à leur compte " sans attendre que l’État" leur donne de l'argent.

Le régime de l'auto-entrepreneur, créé en 2009 par le précédent gouvernement, permet aux salariés, chômeurs, retraités ou étudiants de développer une activité à titre principal ou complémentaire pour accroître leurs revenus, avec des démarches simplifiées et un régime fiscal avantageux.

>
En déplacement dans l'Ardèche, le Premier ministre a souhaité apaiser les tensions Crédit Média : Eric Vagnier | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Entreprises Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761883283
Autoentrepreneurs : après les "pigeons", les "poussins" craignent de tomber du nid
Autoentrepreneurs : après les "pigeons", les "poussins" craignent de tomber du nid
Les autoentrepreneurs, surnommés les "poussins", s'insurgent contre le projet de réforme de leur régime souhaitée par la ministre de l'Artisanat Sylvia Pinel.
https://www.rtl.fr/actu/politique/autoentrepreneurs-apres-les-pigeons-les-poussins-craignent-de-tomber-du-nid-7761883283
2013-05-31 18:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3lUuFFSf9np84axdjTG3GQ/330v220-2/online/image/2013/0531/7761888308_la-petition-des-poussins.jpg