1 min de lecture Aurélie Filippetti

Aurélie Filippetti : "La révolte contre l'impôt n'est pas une révolte citoyenne"

Invitée du grand Jury, Aurélie Filippetti a considéré que le mouvement breton, qui est né de la lutte contre l'écotaxe, n'est pas "citoyen" car il s'oppose au fondement du contrat républicain : l'impôt.

Aurélie Filippetti sur le plateau du Grand Jury, dimanche 10 novembre
Aurélie Filippetti sur le plateau du Grand Jury, dimanche 10 novembre Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress
Micro RTL
La rédaction de RTL Journalistes RTL

"La révolte contre l'impôt n'est pas une révolte citoyenne. Car l'impôt est la base du contrat républicain. C'est ce qui sert à financer le service public et à assurer l'égalité entre les citoyens", a  jugé Aurélie Filippetti.

Invitée du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, la ministre de la Culture a relativisé le mouvement des "Bonnets rouges"  "Aujourd'hui, en Bretagne, ce n'est pas l'ensemble du prolétariat breton qui se lève. C'est un secteur particulier, celui de l'agro-alimentaire qu'on a fait vivre d'une manière, j'estime, artificielle sur un modèle agricole extrêmement productiviste qui aujourd'hui a atteint ses limites", a-t-elle déclaré.

"La Bretagne n'est pas, de loin, la région la plus touchée par la crise économique. C'est une crise d'un certain modèle agricole qui va connaître une transition car il faut aussi qu'il y ait une transition écologique de ce modèle", a encore ajouté l'élue lorraine.

La Bretagne n'est pas, de loin, la région la plus touchée par crise économique

Aurélie Filippetti
Partager la citation
À lire aussi
VIDÉO - "Montebourg, Hamon et Filippetti reviennent ensemble mais séparément" Arnaud Montebourg
VIDÉO - "Montebourg, Hamon et Filippetti reviennent ensemble mais séparément"

Des propos qui vont à l'encontre de ceux de Ségolène Royal, dimanche, sur Canal +. La présidente de la région Poitou-Charentes a estimé que la fronde des "Bonnets rouges" était une "révolte citoyenne" et un mouvement "plutôt réconfortant".

La ministre de la Culture a également dénoncé la décision de l'agence de notation Standard and Poors de dégrader la note de la France. "C'est une sanction idéologique", a regretté Aurélie Filippetti. "Ce qu'ils ne supportent pas, c'est que Hollande refuse d'abandonner le modèle social français", a-elle défendu. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aurélie Filippetti Bonnets rouges Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766648864
Aurélie Filippetti : "La révolte contre l'impôt n'est pas une révolte citoyenne"
Aurélie Filippetti : "La révolte contre l'impôt n'est pas une révolte citoyenne"
Invitée du grand Jury, Aurélie Filippetti a considéré que le mouvement breton, qui est né de la lutte contre l'écotaxe, n'est pas "citoyen" car il s'oppose au fondement du contrat républicain : l'impôt.
https://www.rtl.fr/actu/politique/aurelie-filippetti-la-revolte-contre-l-impot-n-est-pas-une-revolte-citoyenne-7766648864
2013-11-10 20:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RHdALGlHMeSBoLRNg_k_EQ/330v220-2/online/image/2013/1110/7766648747_aurelie-filippetti-sur-le-plateau-du-grand-jury-dimanche-10-novembre.jpg