2 min de lecture Aulnay-sous-bois

Aulnay-sous-Bois : pourquoi la police a-t-elle des difficultés en banlieue ?

INVITÉ RTL - Le député-maire de Sarcelles, François Pupponi, regrette que dans les banlieues, les policiers, plutôt jeunes, ne soient pas davantage encadrés.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Aulnay-sous-Bois : pourquoi la police a-t-elle des difficultés en banlieue ? Crédit Image : Johanna Guerra / RTLNET | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Ludovic Galtier

À l'image d'Aulnay-sous-Bois, en proie aux violences urbaines depuis l'interpellation violente du jeune Théo le 3 février, la commune de Sarcelles a, elle aussi, connu ces mêmes épisodes après l'interpellation qui a coûté la vie à Adama Traoré l'été dernier. Invité de RTL, vendredi 10 février, le député-maire de la commune du Val-d'Oise, François Pupponi, n'est pas surpris de l'état de la situation à Aulnay-sous-Bois. "Le dérapage est toujours possible. L'intervention n'est pas acceptable dans les conditions dans lesquelles elle a été faite. Quotidiennement, on peut se retrouver dans des situations comme celles-là."

Pourquoi les relations entre la police et les jeunes de banlieue sont-elles si tendues ? "La tension est palpable depuis de nombreuses années et la police travaille dans des conditions extrêmement difficiles. La tension avec les jeunes est de plus en plus forte, en particulier avec les jeunes liés au trafic de drogue", souligne le député socialiste. "Les méthodes d'intervention de la police dans ces quartiers ne sont pas les mêmes que dans d'autres quartiers. Après, la police a aussi un accueil dans ces quartiers qui n'est pas le même que dans d'autres quartiers. Ils sont dans une ambiance différente d'ailleurs."

Les jeunes policiers sont livrés à eux-mêmes

François Pupponi, député-maire de Sarcelles
Partager la citation

Pour l'élu de terrain, l'origine de la tension réside dans le développement du trafic de drogue. "Ça crée d'autres relations entre les délinquants et la police. Deuxièmement, l'arrêt de la police de proximité a été un premier échec. On a recruté beaucoup de policiers, très jeunes. Ils arrivent peu ou pas formés, et surtout dans les commissariats de ces quartiers, ils manquent d'encadrement. Les encadrants, qui sont des anciens policiers de ces quartiers, demandent leur mutation pour être dans des endroits plus tranquilles et ils ne sont pas remplacés faute de recrutement. Il y a le commissaire, il n'y a pas de cadres intermédiaires. On met des jeunes policiers un peu inexpérimentés seuls dans des quartiers où ils sont dans une situation d'hostilité par rapport à la population. Ils sont livrés à eux-mêmes."

À lire aussi
Théo, le 28 octobre 2017 à Bobigny (Seine-Saint-Denis) justice
Affaire Théo : un nouveau document analyse son interpellation image par image

Relativiser l'insulte "bamboula" est "insupportable" pour François Pupponi

Confirmation que la tension est forte dans les banlieues entre la police et les jeunes avec les propos de Luc Poignant, un syndicaliste Unité SGP Police, qui a relativisé l'insulte "bamboula" avant de se défendre de tout racisme. Pour François Pupponi, "c'est plus qu'une maladresse, il l'a dit parce qu'il le pensait sincèrement. C'est à la fois inimaginable, insupportable. Qu'il puisse le verbaliser comme ça, c'est révélateur d'un état d'esprit. Il y a sûrement dans la police des policiers racistes comme il y a en France des racistes. Globalement, ce sont quand même des gens qui ont une éthique. C'est une minorité."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aulnay-sous-bois Seine-Saint-Denis Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787175769
Aulnay-sous-Bois : pourquoi la police a-t-elle des difficultés en banlieue ?
Aulnay-sous-Bois : pourquoi la police a-t-elle des difficultés en banlieue ?
INVITÉ RTL - Le député-maire de Sarcelles, François Pupponi, regrette que dans les banlieues, les policiers, plutôt jeunes, ne soient pas davantage encadrés.
https://www.rtl.fr/actu/politique/aulnay-sous-bois-pourquoi-la-police-est-elle-en-difficulte-en-banlieue-7787175769
2017-02-10 08:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/totSh2UfmPDkacosNPO3vw/330v220-2/online/image/2017/0210/7787175977_francois-pupponi.jpg