2 min de lecture Économie

Tourisme : les mesures de Valls pour attirer les étrangers après les attentats

Une enveloppe de plusieurs dizaines de millions d'euros sera mise en place et l'accent sera mis sur la sécurité.

Des touristes sur l'esplanade du Trocadéro en février 2015
Des touristes sur l'esplanade du Trocadéro en février 2015
Philippe Peyre
Philippe Peyre
et AFP

Après les événements tragiques qui ont frappé la France en 2015, les touristes étrangers ont boudé la France. Selon les données du gouvernement, les arrivées internationales entre le 1er janvier et le 31 octobre ont chuté de 8,1%. 

Pour tenter de stopper l’hémorragie, le gouvernement a annoncé lundi 7 novembre de nombreuses mesures et une enveloppe d'une quarantaine de millions d'euros pour défendre le secteur du tourisme. 15 millions d'euros précisément seront alloués à la sécurité des touristes, tout particulièrement en région parisienne. 

Des caméras de vidéosurveillance seront bientôt installées dans plusieurs zones touristiques et notamment dans des secteurs qui ont récemment été le théâtre de braquages (tunnel du Landy, hôtels de la périphérie parisienne...). Les moyens de sécurité seront également renforcés dans une trentaine de musées et dans les salles culturelles. Parallèlement à cela, une mesure pour favoriser le dépôt de plainte des touristes en séjour dans la capitale devrait également voir le jour. Dans les aéroports de Roissy et d'Orly, des dizaines de bornes Parafe (passage accéléré par passeport biométrique) vont être installées pour faire face aux longues files d'attente dues au renforcement des contrôles aux entrées internationales.

Concernant les millions d'euros restants, ils devraient servir à des mesures techniques de soutien financier au secteur, notamment concernant le travail partiel, des campagnes de communication et l'augmentation des aides sociales aux vacances des retraités non imposables. 

Supprimer le terme d'état d'urgence

Didier Chenet, président du groupement national des indépendants
Partager la citation
À lire aussi
Le taux de chômage est en hausse au 3ème trimestre selon l'Insee. économie
Chômage : la France "mouton noir" de l'OCDE pour François Lenglet

Pour Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme, ces mesures sont "mieux que rien", mais l'enveloppe de 40 millions d'euros qui y est accordée "est dérisoire par rapport aux retombées économiques des touristes étrangers en France qui s'élèvent à 50 milliards d'euros", a-t-il réagi.

Le président du groupement national des indépendants, Didier Chenet, a, pour sa part, salué le renforcement sécuritaire mais il faut selon lui aller plus loin : "C'est une très bonne chose de rassurer les touristes sur le volet sécuritaire mais il n'y a pas que ça. Nous sommes dans une concurrence mondiale, il faut donc absolument supprimer le terme d'état d'urgence qui fait fuir les touristes". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Tourisme Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants