2 min de lecture Attentats à Paris

Attentats à Paris : Christian Estrosi favorable au port d'armes permanent des policiers municipaux

LE GRAND JURY - Le candidat Le Républicains à la présidence de la région PACA souhaite aussi que la police municipale procède à des contrôles d'identité, au même titre que la police nationale et la gendarmerie pendant l'état d'urgence.

245x300_Sportouch Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Marion Maréchal-Le Pen et Christian Estrosi invités du "Grand Jury" du dimanche 22 novembre Crédit Image : RTL/Frédéric Bukajlo/Abacapress | Crédit Média : Elizabeth Martichoux | Durée : | Date : La page de l'émission
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
et Elizabeth Martichoux

Dans le cadre de l'état d'urgence, l'exécutif a annoncé que la police nationale pourrait rester armée même hors service. Dans le Grand Jury, dimanche 22 novembre, Christian Estrosi a dit souhaiter que la mesure soit étendue à la police municipale. "Les policiers municipaux qui sont autorisés à porter une arme le sont par le préfet. Il faut une accréditation. Ils ont les mêmes qualifications que les policiers nationaux, ils s'entraînent dans les mêmes centres de tir. Pourquoi n'auraient-ils pas l'autorisation de porter leurs armes toute la journée pour pouvoir réagir s'il y a un phénomène ? Oui, je l'ai demandé".

Le candidat aux élections régionales en PACA veut aller plus loin. "Le préfet nous demande de mutualiser la police municipale avec la police nationale et la gendarmerie nationale. Dans le même temps, le gouvernement me refuse pendant les trois mois d'état d'urgence d'accorder le droit aux forces de police municipale de contrôler les identités au même titre que la gendarmerie et la police nationale. Ça doit quand même faire partie du débat démocratique".

Mercredi 18 novembre, François Hollande a proposé que les policiers municipaux soient armés à partir d'"armes qui seront prélevées sur le stock de la police nationale". L'annonce avait déjà été faite en janvier après les attentats de Paris et de Montrouge. Encore une fois, il ne s'agit pas d'armer l'intégralité des policiers municipaux. La décision reviendra aux maires.

Les autres candidats à la présidence de la région PACA sont : Christian Estrosi, tête de liste Les Républicains, Christophe Castaner, tête de liste Parti socialiste-Mouvement républicain citoyen-UDE , Sophie Camard, tête de liste EELV - Front de gauche, Isabelle Bonnet tête de liste Lutte ouvrière, Cyril Jarny, tête de liste Nouvelle Donne, Noël Chuisano tête de liste Debout la France et Jacques Bompard, tête de liste du Sud.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Christian Estrosi Élections régionales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780598844
Attentats à Paris : Christian Estrosi favorable au port d'armes permanent des policiers municipaux
Attentats à Paris : Christian Estrosi favorable au port d'armes permanent des policiers municipaux
LE GRAND JURY - Le candidat Le Républicains à la présidence de la région PACA souhaite aussi que la police municipale procède à des contrôles d'identité, au même titre que la police nationale et la gendarmerie pendant l'état d'urgence.
https://www.rtl.fr/actu/politique/attentats-a-paris-christian-estrosi-favorable-au-port-d-armes-permanent-des-policiers-municipaux-7780598844
2015-11-22 16:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/m62t8Dl1FRCXt5h2PWnmRw/330v220-2/online/image/2015/1122/7780597603_christian-estrosi-invite-du-grand-jury-dimanche-22-novembre-2015.JPG