1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Attentats en Catalogne : Collomb souhaite "mobiliser les hôpitaux psychiatriques" pour identifier les individus radicalisés
1 min de lecture

Attentats en Catalogne : Collomb souhaite "mobiliser les hôpitaux psychiatriques" pour identifier les individus radicalisés

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb annonce travailler en collaboration avec la ministre de la Santé Agnès Buzyn pour "identifier les profils psychologiques extrêmement troublés".

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur
Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur
Crédit : AFP / JEFF PACHOUD
Gérard Collomb annonce "17 Français blessés gravement" à Barcelone après l'attentat de La Rambla
10:13
Marie Zafimehy & Jérôme Florin

Repérer les individus susceptibles de commettre un acte terroriste dans les structures psychiatriques. C'est la nouvelle piste explorée par le gouvernement, annoncée ce matin par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb au micro de RTL. 

Alors qu'un nouvel attentat est survenu jeudi après-midi dans le centre-ville de Barcelone en Espagne, le ministre de l'Intérieur a détaillé ce nouveau projet réalisé en collaboration avec la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. "Nous sommes en train de travailler avec ma collègue ministre de la Santé pour essayer de repérer l'ensemble de ces profils qui demain peuvent passer à l'acte".

Il s'agirait de "mobiliser l'ensemble des hôpitaux psychiatriques et les psychiatres libéraux de manière à essayer de parer à cette menace terroriste individuelle", a expliqué Gérard Collomb.

Des terroristes au profil psychologique "extrêmement troublé"

Le ministre de l'Intérieur a précisé que "des protocoles" seraient mis en place dans le cas "où lorsqu'un certain nombre de gens ont des délires autour de la radicalisation islamique". Il y aurait ensuite "un échange avec celles et ceux qui les côtoient".

À lire aussi

"Si vous voulez on a en fait deux faits d'attaques aujourd'hui, détaille Gérard Collomb, vous avez à la fois des attaques planifiées comme celle qui vient de se produire en Espagne et puis vous avez des gens qui se radicalisent brutalement avec souvent des profils psychologiques extrêmement troublés".

Le but de ce nouveau projet est donc de pouvoir identifier plus facilement ce deuxième type d'attaque perpétrée par des individus isolés comme ce fut le cas à Levallois le 9 août dernier où des militaires de l'opération Sentinelle avaient été attaqués.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/