1 min de lecture Attentat à Nice

Attentat à Nice : qui est Sandra Bertin, la policière municipale opposée à Bernard Cazeneuve ?

PORTRAIT - Sandra Bertin, policière municipale de Nice, accuse ouvertement le ministère de l'Intérieur d'avoir fait modifier l'un de ses rapports sur l'attentat du 14 juillet.

Sandra Bertin, policière municipale de Nice, le 24 juillet 2015
Sandra Bertin, policière municipale de Nice, le 24 juillet 2015 Crédit : VALERY HACHE / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Ses déclarations aux médias ont relancé la polémique sur le dispositif de sécurité déployé le 14 juillet à Nice au moment de l'attentat sur la Promenade des Anglais. Sandra Bertin, policière municipale responsable du centre de vidéosurveillance de la ville, a engagé un bras de fer contre le ministère de l'Intérieur qu'elle accuse de pressions pour faire modifier son rapport. "J'ai été harcelée pendant une heure, on m'a ordonné de taper des positions spécifiques de la police nationale que je n'ai pas vues à l'écran", explique dans le JDD celle qui est visée par une plainte pour diffamation de Bernard Cazeneuve. 

Très offensive à l'encontre du gouvernement, Sandra Bertin affiche un profil très engagé politiquement. Secrétaire générale de la section niçoise du syndicat autonome de la fonction publique territoriale, la policière ne cachait pas sa sympathie pour la droite sur les réseaux sociaux. Sur Internet, elle utilisait d'ailleurs un autre patronyme, Sandra Tardeil, son nom de jeune fille qu'elle utilise également dans le cadre de ses fonctions professionnelles.

Contre la "pseudo politique socialo" de l'exécutif

Sur son compte Facebook dont les règles de confidentialité permettaient à tout internaute de consulter les messages, elle ne cachait pas son affinité pour la politique de Christian Estrosi, président Les Républicains de la région PACA.

À lire aussi
Aucun feu d'artifice n'a été tiré depuis la promenade des Anglais à Nice depuis l'attentat du 14 juillet 2016 Alpes-Maritimes
Nice se prépare pour son premier feu d'artifice sur la promenade des Anglais depuis l'attentat

Surtout, elle ne manquait pas de critiquer ouvertement l'action menée par l'exécutif. En septembre 2015, elle qualifiait ainsi de "pseudo politique socialo" la politique d'accueil des réfugiés sur le sol français. En février dernier, elle partageait une publicité concernant un "grand voyant médium" et y ajoutait le commentaire suivant pour tacler la ministre Najat Vallaud-Belkacem : "Je crois que j'ai trouvé le bras droit de Najat... Mdr (sic)". Depuis, ses comptes sur les réseaux sociaux ont été rendus inaccessibles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Nice Bernard Cazeneuve Portrait
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784221464
Attentat à Nice : qui est Sandra Bertin, la policière municipale opposée à Bernard Cazeneuve ?
Attentat à Nice : qui est Sandra Bertin, la policière municipale opposée à Bernard Cazeneuve ?
PORTRAIT - Sandra Bertin, policière municipale de Nice, accuse ouvertement le ministère de l'Intérieur d'avoir fait modifier l'un de ses rapports sur l'attentat du 14 juillet.
https://www.rtl.fr/actu/politique/attentat-a-nice-qui-est-sandra-bertin-la-policiere-municipale-opposee-a-bernard-cazeneuve-7784221464
2016-07-25 13:47:23
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ru4SnQrthBGJjUFnhMofrQ/330v220-2/online/image/2016/0725/7784222706_sandra-bertin-policiere-municipale-de-nice-le-24-juillet-2015.jpg