2 min de lecture Marisol touraine

Attentat à Nice : le fonds d'indemnisation des victimes "recevra les financements nécessaires", assure Marisol Touraine

INVITÉE RTL - Face au risque d'épuisement du fonds d’indemnisation, la ministre de la Santé a voulu rassurer : "L'État sera au rendez-vous".

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Attentat à Nice : le fonds d'indemnisation des victimes "recevra les financements nécessaires", assure Marisol Touraine Crédit Image : Maxime Carignano / RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You et Aymeric Parthonnaud

RTL révèle ce 19 juillet que le fonds d'aide aux victimes risque de ne pas avoir assez d'argent. Officiellement, il n'y a aucun problème de trésorerie pour ce fonds. Ce dernier dispose en théorie de 1,3 milliard en caisse. Côté gouvernement, on estime que les attentats de 2015 ont coûté aux alentours de 350 millions d'euros. Côté associations de victimes, on parle du double une fois qu'on aura indemnisé tous les préjudices économiques pour les parents-victimes qui étaient soutiens de famille au Bataclan.

Le problème, c'est le nombre de dossiers potentiels après l'attentat de Nice. 30.000 personnes étaient présentes jeudi 14 juillet, toutes potentiellement choquées en plus des blessés. 30.000 indemnisations, c'est financièrement impossible. Il faudra donc vraisemblablement "prouver" qu'on était bien sur place, proche du drame pour justifier une prise en charge par le fonds. Mais les critères n'ont pas encore été arrêtés. Selon nos informations, on réfléchirait à deux solutions pour soulager le fonds. La première consisterait à augmenter la cotisation que chacun paie pour ce fonds lorsqu'il signe un contrat d'assurance dommage habitat ou voiture. On paie aujourd'hui 4,30€ par contrat mais la loi autorise à monter jusqu'à 6,30€. La deuxième serait de débloquer une enveloppe exceptionnelle de l'Etat pour les victimes de Nice. Pour l'heure, ce n'est pas arbitré.

Marisol Touraine veut rassurer

Invitée de RTL, Marisol Touraine a été très claire : "Toutes les personnes qui ont besoin d'être indemnisées, seront indemnisée", a assuré la ministre de la Santé. "Évidemment, l'État sera aux côtés des victimes, de toutes les victimes. Le fonds recevra les financements nécessaires pour indemniser les victimes qui seront identifiées. Il n'y aura pas de manque de ressources".

"Par ailleurs, pour ce qui est de la prise en charge des soins des personnes qui ont été hospitalisées et qui le sont encore, et qui auront besoin d'être soigné dans la durée, j'ai annoncé que ces soins seront pris en charge à 100% par la Sécurité sociale, y compris lorsque'il y aura des dépassements d'honoraires, a répété Marisol Touraine. À 100%, pour que les blessés, les victimes ne se retrouvent pas en plus confronté à des inquiétudes financières (...) L'État sera au rendez-vous".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marisol touraine Santé Attentat à Nice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants