1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Attaque à Marseille : les adieux émouvants de l'ex-préfet du Rhône
1 min de lecture

Attaque à Marseille : les adieux émouvants de l'ex-préfet du Rhône

Henri-Michel Comet avait été démis de ses fonctions à la suite de l'attaque qui avait coûté la vie à deux jeunes femmes à Marseille. Le tueur, un clandestin, avait été arrêté deux jours plus tôt, puis relâché, à Lyon.

Henri-Michel Comet ancien préfet du Rhône
Henri-Michel Comet ancien préfet du Rhône
Crédit : ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Attentat de Marseille les adieux émouvants de l'ex-préfet du Rhône
01:50
Frédéric Perruche & Martin Planques

"Mon uniforme pourra aller au feu". C'est avec avec les larmes aux yeux que l'ex-préfet du Rhône, Henri-Michel Comet, s'est exprimé pour faire ses adieux, ce jeudi 19 octobre. "Je ne représenterai plus l'État." L'homme a été limogé par le ministre de l'intérieur, Gérard Collomb, suite à l'attaque de Marseille du 1er octobre dernier.

La sanction est tombé très vite, lorsqu'une enquête administrative a révélée le parcours du tueur de Marseille. Le 29 septembre dernier, Ahmed Hanachi, un Tunisien de 29 ans, est arrêté pour vol à Lyon. Il est remis en liberté dès le lendemain, alors qu'il était en situation irrégulière et multi-récidiviste. Le 1er octobre, deux jours seulement après son arrestation à Lyon, Ahmed Hanachi est abattu à Marseille après avoir tué deux jeunes femmes à coups de couteau. 

L'enquête administrative qui a suivi a révélé des "dysfonctionnements" qui ont mené à la remise en liberté du tueur. Le mercredi 11 octobre, Henri-Michel Comet était donc limogé. Lors de la cérémonie organisée pour son départ, il a rendu hommage aux victimes "Ma première pensée va vers les victimes qui ont sauvagement été assassinées à Marseille, je partage la douleur des parents, des proches. Mais je la partage en restant à ma place, dans la sincérité du cœur."

L'ex-préfet a longuement été applaudi à la fin de l'émouvante cérémonie. "C'est pétri d'une grande confiance en notre grand et beau pays que je vous quitte", a conclu Henri-Michel Comet. Parmi les 500 invités aucun représentant de La République en Marche n'était présent.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/