1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Après le meurtre de Nemtsov, NKM appelle à ne pas accuser sans preuve
1 min de lecture

Après le meurtre de Nemtsov, NKM appelle à ne pas accuser sans preuve

La vice-présidente déléguée de l'UMP a appelé à ne pas pointer du doigt un responsable sans preuve, après le meurtre de Boris Nemtsov.

Nathalie Kosciusko-Morizet lors d'un meeting de l'UMP, le 17 janvier 2015, à Paris (archives).
Nathalie Kosciusko-Morizet lors d'un meeting de l'UMP, le 17 janvier 2015, à Paris (archives).
Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Nathalie Kosciusko-Morizet a refusé de pointer une responsabilité en l'absence de preuves après la mort de Boris Nemtsov, l'opposant russe tué dans la nuit de vendredi à samedi à Moscou.

Sur Radio J, la députée a commenté le meurtre à Moscou de l'opposant radical à Vladimir Poutine: "Quand un opposant, un démocrate est assassiné, tous les démocrates sont en deuil". Cependant "c'est grave de pointer le doigt vers un responsable", a observé NKM. "Chacun se demande à qui profite le crime, c'est une question bien naturelle, mais de là à pointer des responsabilités sans preuve, ce n'est pas possible, c'est trop grave", selon la chef de l'opposition parisienne.

Concernant plus généralement les relations avec Moscou, l'ex-ministre s'appuie sur "une très bonne formule" du général de Gaulle "qui devrait nous inspirer: la France a des relations avec des Etats, pas des régimes".

L'opposant russe et ancien vice-premier ministre Boris Nemtsov a été tué par balles en plein centre de Moscou, devant le Kremlin, dans la nuit de vendredi à samedi, "un assassinat qui a tout d'une provocation", selon le président Poutine. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/