1 min de lecture Immigration

Asile et immigration : une petite frange des députés REM se rebiffe

Les débats sur le projet de loi asile et immigration cristallisent les réticences de plusieurs parlementaires de la majorité présidentielle, selon "Le Monde".

L'Assemblée nationale en pleine séance (photo d'illustration).
L'Assemblée nationale en pleine séance (photo d'illustration). Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

Le projet de loi porté par Gérard Collomb pourrait-il fracturer la majorité présidentielle ? Le ministre de l'Intérieur avait présenté le texte en Conseil des ministres le 21 février dernier. La mouture de l'exécutif est désormais en première lecture au Palais Bourbon, depuis le 4 avril. Et selon Le Monde, les débats s'éternisent entre les députés, et notamment ceux de La République En Marche (REM), taxés à de multiples reprises de "godillots".

Si les groupes d'opposition sont intervenus à plusieurs reprises au cours des discussions, Les Républicains dénonçant un "appel d'air" et une partie de la gauche un "affaiblissement des droits fondamentaux", ils ne sont pas les seuls. 

Un petit nombre de députés La République En Marche, une quinzaine selon le décompte du Monde, s'est également insurgée de la teneur de certains amendements. Parmi eux, Stella Dupont, élue du Maine-et-Loire, Sonia Krimi, élue de la Manche, ou encore Jean-Michel Clément, élu de la Vienne.

Si les députés de la majorité ont à ce jour peu affiché leurs divergences au sein de l'Hémicycle, cette quinzaine d'élus ne devrait pas empêcher le texte d'être adopté en première lecture, puisque le groupe REM occupe 311 sièges sur les 577 de l'Assemblée nationale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immigration Asile Assemblée nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants