1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Arnaud Montebourg sur RTL : "Ma première décision, c'est diminuer la CSG"
1 min de lecture

Arnaud Montebourg sur RTL : "Ma première décision, c'est diminuer la CSG"

REPLAY - INVITÉ RTL - Le candidat à la primaire de la gauche affirme qu'il veut faire baisser la Contribution sociale généralisée pour tous les salariés gagnant entre 1 et 1,3 Smic.

Arnaud Montebourg, invité de RTL le 3 janvier 2017
Arnaud Montebourg, invité de RTL le 3 janvier 2017
Arnaud Montebourg : "Ma première décision sera de diminuer la CSG"
00:00:21
Arnaud Montebourg était l'invité de RTL le 3 janvier
00:14:01
Arnaud Montebourg était l'invité de RTL le mardi 3 janvier 2017
00:14:25
Primaire PS : Sylvia Pinel reconnaît "des proximités fortes avec Manuel Valls"
00:05:23
Claire Gaveau
Claire Gaveau

C'est l'heure de la rentrée pour tous les candidats à la primaire de la gauche. Arnaud Montebourg, Manuel Valls, Vincent Peillon, Benoît Hamon... Tous doivent présenter leur programme en ce début janvier. Invité de RTL, l'ancien ministre de l'Économie a affirmé qu'il avait "des convictions constantes" et "un même combat" par rapport à la primaire de la gauche de 2011, au cours de laquelle il avait obtenu 17,19%.

Parmi ses volontés premières s'il est élu à l'Élysée en mai prochain, Arnaud Montebourg veut baisser la Contribution sociale généralisée (CSG), un impôt prélevé automatiquement pour permettre de financier la protection sociale. "La première des décisions que je voudrai prendre, c'est d'abord de diminuer la CSG sur tous les salariés qui sont en situation d'être entre 1 Smic et 1,3 Smic, c'est-à-dire jusqu'à 1.500 euros net", annonce-t-il, voulant mettre en avant ce qu'il appelle "les gens n'ayant que leur travail pour vivre".

Une mesure qui coûterait six milliards

Dans les faits, Arnaud Montebourg veut baisser le taux de prélèvement "que le salarié ne voit pas" de 8% à 1%. "Le gain serait de 102 euros par mois pour une personne qui est au Smic et pour l'année c'est 1.220 euros de gain", explique-t-il au micro de RTL assurant que cette mesure serait dégressive en fonction des revenus. "À 1,3 Smic, la personne gagnerait 50 euros par mois et au-delà il n'y aurait plus de baisse. C'est une mesure destinée à effacer les mesures d'austérité fiscale", détaille-t-il.

Une volonté qui coûterait six milliards d'euros, selon les calculs annoncés par l'ancien pensionnaire de Bercy qui avait démissionné du gouvernement en août 2014. Une mesure qu'Arnaud Montebourg souhaite financer grâce au CICE. "Je les prends sur les CICE, je l'ai défendu pour les PME mais j'ai contesté le fait de l'avoir donné à la grande distribution, aux banques, aux assurances...", explique-t-il rappelant que le gouvernement avait baissé les impôts sur les entreprises à hauteur de 50 milliards d'euros.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications.