1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Arbitrage Tapie : Christine Lagarde de nouveau entendue à la CJR
1 min de lecture

Arbitrage Tapie : Christine Lagarde de nouveau entendue à la CJR

Quatrième audition dans cette affaire pour la patronne du FMI.

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, le 19 mai 2014 (Archives).
La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, le 19 mai 2014 (Archives).
Crédit : AFP / JIM WATSON
La rédaction numérique de RTL & AFP

La directrice du FMI Christine Lagarde a de nouveau été longuement entendue ce mardi par la Cour de justice de la République (CJR) dans l'enquête sur l'arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais, selon une source judiciaire.
Arrivée en début de matinée dans les locaux de cette instance habilitée à enquêter sur les membres du gouvernement pour les faits commis dans l'exercice de leur fonction, l'ex-ministre de l'Economie a quitté peu avant minuit la rue de Constantine, dans le VIIe arrondissement de Paris, sans faire de déclaration.

Quatrième audition pour la patronne du FMI

C'est la quatrième fois que Mme Lagarde était auditionnée dans cette affaire, qui porte sur la sentence arbitrale de 2008 qui avait octroyé quelque 400 millions d'euros à Bernard Tapie - dont 45 millions d'euros au titre du préjudice moral - pour clore le long litige qui opposait l'homme d'affaires au Crédit Lyonnais sur la revente d'Adidas.
Les juges cherchent à déterminer si cette sentence est le fruit d'un "simulacre" d'arbitrage organisé avec l'aval du pouvoir de l'époque.
La commission d'instruction de la CJR entend comprendre le rôle qu'a pu jouer Christine Lagarde dans le choix pris à l'automne 2007 de préférer l'arbitrage, c'est-à-dire une justice privée, à la justice de droit commun.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/