1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Après le Roundup, Ségolène Royal s'attaque au Nutella
1 min de lecture

Après le Roundup, Ségolène Royal s'attaque au Nutella

REPLAY - On reproche souvent aux politiques de ne pas s'intéresser aux problèmes des Français. Cette semaine, on a eu un contre-exemple avec Ségolène Royal.

Cyprien Cini
Cyprien Cini
Crédit : Damien Rigondeaud
Après le Roundup, Ségolène Royal s'attaque au Nutella
03:08
Cyprien Cini

Cette semaine, Ségolène Royal n'a eu de cesse de multiplier les déclarations. En faisant ses courses dans une jardinerie du Val-de-Marne, la ministre de l’Écologie a retiré le produit phare de Monsanto, le Roundup, des étagères du magasin.


Et hop à la poubelle, les bouteilles de Monsanto ! Elle a précisé d'ailleurs que dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, il va y avoir un amendement qui va interdire la mise en vente libre de ces produits aux particuliers pour que l'été prochain tout ait disparu. 

Après le jardinage, elle est passée au rayon pâte à tartiner. Invitée sur le plateau du grand journal de Canal +, Ségolène Royal a déclaré : "Il faut arrêter de manger du Nutella parce que c'est de l'huile de palme". Elle déclencha ainsi le Nutellagate !. La pâte à tartiner étant italienne, nos voisins transalpins ont sorti l'artillerie lourde en terme de communication pour contrer l'attaque "Royal" : la femme de Matteo Renzi et sa fille ont enduit de Nutella une énorme crêpe devant les caméras et les photographes.


Devant la pression, Ségolène Royal s'est excusée sur les réseaux sociaux et a surtout expliqué pourquoi elle a dit qu'il fallait arrêter le Nutella. "C'était des propos tenus dans une émission humoristique."

C’était une blague. La manière peut surprendre mais c'est une constance voire une qualité chez Ségolène Royal de s'occuper des problèmes concrets.

Cyprien cini, journaliste et chroniqueur de RTL
RTL vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/