1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Loi travail, APL : "Le début du déclin de l'illusion Macron", pour un député insoumis
1 min de lecture

Loi travail, APL : "Le début du déclin de l'illusion Macron", pour un député insoumis

REPLAY - INVITÉ RTL - Adrien Quatennens, jeune député de la France insoumise, voit "une conjonction de faits qui démasque le gouvernement et ses intentions réelles".

Adrien Quatennens, invité de RTL le 1er août 2017
Adrien Quatennens, invité de RTL le 1er août 2017
Crédit : Camille Kaelblen / RTLnet
Loi travail, APL... : "Le début du déclin de l'illusion Macron", estime un député insoumis
00:01:01
Adrien Quatennens était l'invité de RTL le 1er août 2017
00:09:39
APL, loi Travail... : "Le début du déclin de l'illusion Macron" pour un député insoumis
00:09:42
Léa Stassinet

Il a multiplié les phrases-chocs pour protester contre la réforme du Code du travail. Adrien Quatennens, député de la 1ère circonscription du Nord s'est fait remarquer en prenant la parole pendant plus de trente minutes à l'Assemblée nationale pour marquer son opposition au projet. L'élu de la France insoumise a même parlé d'un "meurtre avec préméditation". "On parle d'un code du travail par entreprise, on détricote le droit social et juridique de 18 millions de salariés", fustige-t-il sur RTL. 

Le député a par ailleurs dénoncé "une conjonction de faits qui montre que la séquence engage le début du déclin de l'illusion Macron". "D'un côté on a une loi de moralisation de la vie publique, de retour à la confiance, et dans le même temps la ministre (du travail, Muriel Pénicaud, ndlr) se fait prendre la main dans le sac des stock-options avec des sommes très importantes", rappelle-t-il. 

La bataille contre la réforme du Code du travail continue, dans la rue

Adrien Quatennens poursuit : "Il faut voir qu'au même moment, on annonce la baisse des APL pour 6,5 millions de bénéficiaires. Tout cela montre une conjonction de faits qui démasque le gouvernement et ses intentions réelles", affirme l'élu de 27 ans. "Sur la loi Travail, il y a besoin de relancer l'activité, pas de casser le code du travail !". 

Si les députés et sénateurs ont autorisé l'exécutif à légiférer par ordonnances pour réformer le droit du travail, le député de la France insoumise assure que son groupe continuera à "utiliser tous les leviers possibles". "Une autre bataille s'engage. Pendant tout l'été, nous faisons campagne sur le terrain pour expliquer les grands enjeux de ce texte", assure celui qui avait demandé avec aplomb à la majorité : "Désirez-vous vraiment que l'Histoire retienne que votre marche fut d'abord, et avant tout, un piétinement général d'un siècle de lutte sociale ?". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/