2 min de lecture Logement

APL, ALF, ALS : comment le gouvernement va-t-il réduire les aides au logement

ÉCLAIRAGE - Le ministère de la Cohésion des territoires a annoncé une diminution mensuelle de 5 euros pour toutes les aides au logement à partir du mois d’octobre.

Les allocations logement pourraient baisser de 50 à 60 euros pour le parc social.
Les allocations logement pourraient baisser de 50 à 60 euros pour le parc social. Crédit : ALLILI MOURAD/SIPA
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

C’était une des plus grandes craintes de François Hollande durant tout son quinquennat, mais Emmanuel Macron de se mettre la jeunesse étudiante à dos moins de trois mois après sa prise de fonction. En annonçant une baisse à venir de 5 euros sur l'aide personnalisée au logement (APL), le gouvernement d’Édouard Philippe a immédiatement suscité l’indignation des organisations étudiantes. "Encore une fois, on fait des économies sur le dos des étudiants", s’est emporté Lilâ Le bas, présidente de l'Unef, sur BFM-TV le 22 juillet, “pour nous, c'est évidemment inacceptable.

La fameuse APL ne serait pas la seule aide au logement concernée par ce coup de rabot. Selon une information de Franceinfo, le ministère de la Cohésion des territoires a précisé que les allocations de logement familiales (ALF) et les allocations de logement sociales (ALS) baisseront également de 5 euros par mois dès le 1er octobre. Ces aides sont actuellement versées à 3,9 millions de personnes.

Quelles sont les aides visées par ces nouvelles coupes budgétaires ?

Versées par la Caisse d'allocations familiale (CAF), les aides au logement se décomposent en trois catégories : l'aide personnalisée au logement (APL), l'allocation de logement familial (ALF) et l'allocation de logement social (ALS). La plus connue d’entre-elles est certainement l’Aide Personnalisée au Logement (APL). Les aides personnalisées au logement, qui bénéficient à 6,5 millions de ménages français, dont beaucoup d'étudiants (environ 800.000), coûtent 18 milliards d'euros par an au budget de l'État. Ces prestations sociales ont pour objectif de permettre aux ménages à faible revenu d’accéder à un logement ou de s’y maintenir, qu'ils soient locataires ou accédants à la propriété.

L’APL ne s’applique qu’aux logements conventionnés, c’est-à-dire un logement dont le propriétaire s’est engagé auprès de l’État à respecter à louer son bien sous certaines conditions (locataire à faibles ressources, respect d'un certain niveau de loyer). Dans le cas contraire, les familles à faible revenu peuvent solliciter une aide au logement à caractère familial (ALF), ou une aide au logement à caractère social (ALS), si le demandeur est une personne seule ou un couple sans personne à charge. Ces aides sont actuellement versées à 3,9 millions de personnes.

Pourquoi le gouvernement touche-t-il aux aides au logement ?

À lire aussi
Dossier locataires - propriétaires justice
Logement : pourquoi la sous-location est financièrement dangereuse

Afin de se conformer à l’objectif européen de 3% de déficit public par rapport au PIB, le gouvernement d’Édouard Philippe s’est engagé à une baisse de 4,5 milliards d’euros sur le seul budget de l’Etat. Les trois aides au logement précédemment citées devraient ainsi être diminué de 5 euros par mois pour tous leurs bénéficiaires.

Les aides personnelles au logement bénéficient au total à 6,5 millions de ménages français, dont beaucoup d'étudiants (environ 800.000), et coûtent 18 milliards d'euros par an au budget de l'État. Une baisse de ces aides de 5 euros par mois et par ménage représenterait ainsi une économie mensuelle de 32,5 millions d'euros, soit 97,5 millions sur les trois derniers mois de l'année en cours. 

Contacté par FranceInfo, le ministère de la Cohésion des territoires assure que cette nouvelle mesure d’austérité correspond "à l'application d'une réforme d'économie budgétaire décidée sous le quinquennat précédent et pas encore appliquée". Une version qui rapidement été démentie par l’ex-ministre du Logement Emmanuel Cosse sur Twitter : . "Baisser les APL de 5 euros/mois, une mesure qui fragilise les moins favorisés. Et cela n'a rien à voir avec les mesures prises en 2016 !"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Logement Budget Caisse d'allocations familiales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789454453
APL, ALF, ALS : comment le gouvernement va-t-il réduire les aides au logement
APL, ALF, ALS : comment le gouvernement va-t-il réduire les aides au logement
ÉCLAIRAGE - Le ministère de la Cohésion des territoires a annoncé une diminution mensuelle de 5 euros pour toutes les aides au logement à partir du mois d’octobre.
https://www.rtl.fr/actu/politique/apl-alf-als-comment-le-gouvernement-va-t-il-reduire-les-aides-au-logement-7789454453
2017-07-23 04:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/x_MUQMV2XAVce3QqQw0aUw/330v220-2/online/image/2017/0723/7789454507_le-ministere-de-la-cohesion-des-territoires-a-annonce-une-diminution-mensuelle-de-5-euros-pour-toutes-les-aides-au-logement-illustration.jpg