1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Anne Hidalgo : "La baisse des dotations aux collectivités locales est trop brutale"
1 min de lecture

Anne Hidalgo : "La baisse des dotations aux collectivités locales est trop brutale"

INVITÉE RTL - Selon la maire de Paris, la nécessité de faire des économies est réelle mais ne doit pas pénaliser l'investissement.

Anne Hidalgo à New York, le 29 mai 2014.
Anne Hidalgo à New York, le 29 mai 2014.
Crédit : Auteur / Source / Crédit EMMANUEL DUNAND / AFP

"La baisse des dotations aux collectivités locales est importante, brutale... trop brutale". Anne Hidalgo, dont le travail est fortement impacté par la baisse des dotations de l'État aux collectivités, ne souhaite pas critiquer le gouvernement mais doit trouver 400 millions d'euros pour boucler le budget de la mairie de Paris.

"Le gouvernement sait que les investissements des collectivités représentent 70% de l'investissement public, rappelle-t-elle. Si on les baisse, il va y avoir un impact très négatif sur l'emploi". La maire de Paris veut que les collectivités soient considérées "comme des partenaires" et insiste sur la nécessité d'un "dialogue avec le gouvernement".

Un manque à gagner de 240 millions d'euros

Confrontée au besoin de faire de nouvelles économies, Anne Hidalgo refuse de voir une baisse des effectifs municipaux comme une solution. "Si j'avais les mêmes solutions que la droite, ça se saurait", ironise-t-elle, niant une hausse des effectifs de 13.000 travailleurs sur les dernières années. "On est sur environ 10.000 fonctionnaires de plus, dont une partie de déprécarisation".

L'édile a également rejeté l'idée selon laquelle les comptes de la capitale française seraient gênés par un trou dû à la baisse des dotations publiques. "Ce n'est pas un trou mais un cap à trouver, estime-t-elle. La gestion de notre ville et des finances est très saine (...) Nous avons des quitus de bonne gestion de la chambre régionale des comptes, notamment". Selon les premières estimations de ses équipes, les décisions du gouvernement priveraient Paris d'environ "240 millions d'euros".

À regarder

Le Grand Jury du 7 juillet 2014 - Anne Hidalgo - 1e partie
29:25

À écouter

Le Grand Jury du 06 juil. 2014
56:54
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/