1 min de lecture Élections

Altercation entre Boris Faure et M'jid El Guerrab : un ancien contentieux existait

Boris Faure et M'jid El Guerrab ont longtemps milité au sein de la même Fédération socialiste parisienne.

>
Un cadre du PS blessé par un député REM Crédit Image : Capture d'écran YouTube / M'jid El guerrab candidat | Durée : | Date :
Amélie James
Amélie James
et Dominique Tenza

Une violente altercation a opposé Boris Faure, premier secrétaire de la Fédération PS des Français de l'Étranger et M'jid El Guerrab, député REM, mercredi 30 août. Placé dans le coma et opéré en urgence, le cadre socialiste est toujours hospitalisé en soins intensifs. Pour l'heure, difficile de savoir ce qu'il s'est passé entre les deux hommes politiques. Seule certitude, le conflit entre les deux hommes n'est pas nouveau. 

Boris Faure et M'jid El Guerrab ont longtemps milité au sein de la même Fédération socialiste parisienne. En 2016, M'jid El Guerrab, jusqu'alors socialiste avait décidé de rejoindre le candidat Emmanuel Macron. Quelques mois plus tard, Boris Faure qualifiait son rival politique d'"opportuniste ordinaire" dans une tribune publiée sur le blog "Français à l'étranger - Français du Monde", de Mediapart. Avant de préciser : "Il ne m’appartient pas de juger cette personne que je connais depuis 2013 et avec qui j’ai jusque là toujours entretenu des relations cordiales". Des relations qui ont donc largement dégénéré, ce mercredi 30 août. 

Une enquête pour "violences volontaires aggravées" a été ouverte par le Parquet de Paris. Le député REM  M'jid El Guerrab se défend en affirmant avoir uniquement répliqué aux attaques verbales puis physiques de son rival. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections La République En Marche Agression
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants