1 min de lecture Alstom

Belfort : François Hollande et le PDG de l'entreprise en désaccord sur l'avenir de l'usine Alstom

Le président de la République a déclaré que tout serait fait pour maintenir la production de l'usine, mais le PDG de l'entreprise affirme que c'est impossible, dans un communiqué.

Une manifestation des employés d'Alstom
Une manifestation des employés d'Alstom Crédit : SIPA
Clarisse Martin
Clarisse Martin
et AFP

L'avenir de l'usine Alstom de Belfort (Territoire de Belfort) est plus que jamais incertain. La direction de l'entreprise a annoncé mercredi 7 septembre que la construction de trains et de motrices à Belfort serait stoppée d'ici à 2018, et provoquerait le transfert de 400 salariés vers d'autres lieux de production, sur les 480 salariés que compte le site de Bourgogne-Franche Comté.

Une décision qui ne passe pas pour la classe politique. L'Élysée et le gouvernement ont décidé lundi 12 septembre de se saisir du dossier. C'est d'abord le secrétaire d'État en charge des Transports, Alain Vidalies, qui a déclaré vouloir "tout faire" pour sauver le site. Une annonce confirmée par François Hollande en personne, en visite officielle en Roumanie ce mardi 13 septembre, où il a affirmé que "tout" serait fait pour que le site de Belfort soit maintenu "pour de nombreuses années".

La direction d'Alstom confirme par erreur la fermeture du site aux salariés

Pour autant, le PDG de l'entreprise Henri Poupart-Lafarge a dans le même temps écrit dans un lettre adressée par mail aux salariés que le maintien de la production à Belfort était "aujourd’hui impossible", à cause de la pénurie de commandes. Ce texte, selon L'Est Républicain, aurait été diffusé après une erreur de manipulation. Le chef d'entreprise y ajoute également avoir "alerté les pouvoirs publics sur cette situation depuis plusieurs mois". Une affirmation avec laquelle Christophe Sirugue, le nouveau secrétaire d'État en charge de l'Industrie, est en désaccord puisqu'il assure que l'État n'avait pas été "informé du tout", ce qui constitue une "faute", pointe-t-il.

Une réunion doit se tenir à 16 heures, mardi 13 septembre, entre le maire de Belfort Damien Meslot et la direction de l'usine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alstom François Hollande Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784835191
Belfort : François Hollande et le PDG de l'entreprise en désaccord sur l'avenir de l'usine Alstom
Belfort : François Hollande et le PDG de l'entreprise en désaccord sur l'avenir de l'usine Alstom
Le président de la République a déclaré que tout serait fait pour maintenir la production de l'usine, mais le PDG de l'entreprise affirme que c'est impossible, dans un communiqué.
https://www.rtl.fr/actu/politique/alstom-francois-hollande-et-le-pdg-de-l-entreprise-en-desaccord-sur-l-avenir-de-l-usine-de-belfort-7784835191
2016-09-13 12:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TVy5Apy7Bpg2i-qqC5CLAA/330v220-2/online/image/2016/0913/7784831642_1.jpg