1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Alliance Bayrou/Macron : "Est-ce une véritable alternance ?", demande Larcher
1 min de lecture

Alliance Bayrou/Macron : "Est-ce une véritable alternance ?", demande Larcher

REPLAY - INVITÉ RTL - Soutien de François Fillon à la présidentielle, le président du Sénat ironise sur le rapprochement du président du MoDem et du candidat Macron.

Gérard Larcher sur le plateau du "Grand Jury" dimanche 26 février
Gérard Larcher sur le plateau du "Grand Jury" dimanche 26 février
Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS
Gérard Larcher, invité du Grand Jury
51:17
Le Grand Jury du 26 février 2017
51:32
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

Le président du Sénat, Gérard Larcher, a ironisé dimanche 26 février sur la récente alliance entre le président du MoDem, François Bayrou, et le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron. Soutien de François Fillon à la présidentielle, le sénateur des Yvelines, invité du Grand Jury de RTL, LCI et Le Figaro, dit considérer la décision de François Bayrou de "tendre la main" à Emmanuel Macron comme un revirement de situation incompréhensible. "De la part de François Bayrou c'est d'abord une conversionparce qu'au début février il voyait en Macron les grands intérêts financiers, il voyait à la fois le projet de Sarkozy et, de l'autre côté, la continuité d'un Hollande relooké", a lancé Gérard Larcher. 

"S'il avait voulu défendre ses propres idées, il devait se présenter. Le vrai courage c'était d'être candidat à l'élection présidentielle", a lancé Gérard Larcher à l'égard de François Bayrou. Pour le président du Sénat, la question se pose sur la solidité du projet Bayrou-Macron. "Est-ce une véritable alternance ?", interroge-t-il, voyant dans ce tandem un "Hollande relooké". Lorsque Gérard Larcher est interrogé sur la menace que représente, pour le candidat Fillon, l'alliance Bayrou/Macron, celui-ci fait bonne figure. "Je note que le socle de François Fillon reste solide, celui d'Emmanuel Macron était moins solide - peut-être va-t-il temporairement un peu se consolider par l'arrivée de François Bayrou - mais on a 54 jours, on a le temps du débat, du projet. Ma conviction : François Fillon sera au deuxième tour de l'élection présidentielle".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/