3 min de lecture Politique

Alba Ventura : "Manuel Valls monte au feu pour les européennes"

CHRONIQUE - Tel Napoléon au pont d'Arcole, Manuel Valls monte au front pour les élections européennes. Le Premier ministre pense dur comme fer qu'il a tout à gagner à devenir le vrai chef de la majorité.

>
Manuel Valls monte au feu pour les européennes Crédit Image : AFP / Philippe Huguen | Crédit Média : Alba Ventura | Date :
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura Journaliste RTL

Manuel Valls est décidément très actif dans cette fin de campagne des européennes. Dans cette dernière ligne droite très atone, le Premier ministre se démène comme un beau diable.

Valls sur tous les fronts

On a tout d'un coup l'impression qu'il vole de meeting en meeting. Il était à Lille le 15 mai avec Martine Aubry, et en début de semaine dans sa ville d'Évry. Ce mercredi 21 mai, il sera à Barcelone (sa ville natale) avec un discours en espagnol, s'il vous plaît. Vendredi, il sera à Lyon avec Vincent Peillon. Mardi, il recevait aussi à Matignon Jacques Delors, l'ancien Président de la Commission européenne.

Bouger toujours, être en mouvement toujours : Manuel Valls en a fait une de ses marques de fabrique. "Quand on bouge, la cible est plus mouvante", disait Nicolas Sarkozy. Si le chef du gouvernement s'active, ce n'est pas tellement pour promouvoir l'Europe de Bruxelles, mais surtout pour cogner contre les populistes européens et les eurosceptiques de tout poil.

Jusqu'ici, le Parti socialiste a propulsé sur le devant de la scène Martin Schulz, son candidat pour la Commission européenne. C'est une star à Bruxelles, mais un parfait inconnu chez nous. C'est désormais à Manuel Valls d'occuper le terrain. "De prendre les coups", comme il dit. De toute façon, il n'a rien à perdre : cette élection est perdue d'avance.

D'une pierre deux coups

À lire aussi
Edouard Philippe (illustration) épidémie
Coronavirus : pour Alain Duhamel, la crise actuelle "exacerbe les inégalités"

L'annonce des baisses d'impôts pour les plus modestes fait partie de la campagne. Il est évident qu'à l'Élysée et à Matignon, on cherche à contenter ceux à gauche qui ont l'austérité en travers de la gorge. Annoncer, juste avant les européennes, que 1,8 million de personnes vont sortir de l'impôt, c'est un peu la grosse ficelle. On ne se fâche pas non plus avec les profsleur rentrée ne sera pas en août, mais bien en septembre. On étudie aussi un allègement des cotisations salariales pour les fonctionnaires les plus modestes.

Officiellement, ça n'a rien à voir avec les européennes, mais quand même on soigne l'électorat traditionnel. On tente de faire d'une pierre deux coups. On ne sait jamais, si tous ces petits cadeaux pouvaient pousser les électeurs socialistes vers les urnes le 25 mai prochain.

Valls n'a rien à perdre

Les Français aiment bien les gens qui se battent. Manuel Valls a travaillé toute son image sur le volontarisme et le courage. C'est cela qu'il entretient, en espérant que ça paie un petit peu. Son discours est tout trouvé. Si le résultat est catastrophique pour les socialistes, s'ils terminent en troisième position, loin derrière le FN et l'UMP, il pourra dire que malgré cet échec terrible, il a mouillé la chemise.

Si les socialistes parviennent à leur score de 2009 - près de 17% -, ce sera aussi un échec, mais les amis de Manuel Valls se chargeront d'expliquer qu'il leur a permis de sauver les meubles. Manuel Valls sait qu'il ne pourra rien contre la Bérézina qui s'annonce. Alors, il fait contre mauvaise fortune bon cœur. Pas question de baisser les bras.

C'est sa première campagne dans ce rôle de Premier ministre. Il va y laisser des plumes, c'est certain. Mais il peut aussi gagner le statut qu'il n'avait pas jusque-là : celui de chef de la majorité. En bref, le patron.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Gouvernement Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants