3 min de lecture Nicolas Sarkozy

Alba Ventura : "La droite a deux ans d'avance sur le calendrier"

REPLAY - La primaire UMP pour la présidentielle est prévue en 2016. Pourtant, tous les candidats de droite ont déjà mis leur programme sur la table. C'est un peu tôt, car deux ans, c'est long.

Micro RTL générique L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Alba Ventura : "La droite a deux ans d'avance sur le calendrier" Crédit Image : Alba Ventura | Crédit Média : Alba Ventura | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura Journaliste RTL

La compétition semble déjà lancée à droite pour la présidentielle de 2017. Alain Juppé était jeudi 2 octobre l'invité de l'émission Des paroles et des actes, sur France 2. Le maire de Bordeaux s'est montrépédagogue, calme et patient. Certes, il s'est un peu plus énervé face à Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement mais il n'a pas fait preuve d'arrogance face à ses autres interlocuteurs.

Le bon moment pour Juppé

Sur le fond, il n'a pas dévoilé toutes ses cartes. Il est resté prudent. Sur son envie, on a bien compris qu'il avait la certitude que c'était son moment.

On ressort de cette émission en se disant : "Il y croit, il est convaincu que cette fois-ci c'est pour lui". On ne lui a pas demandé : "Est-ce que vous irez jusqu'au bout ?" (la question qui avait été posée à Jacques Chirac). Là, on connait la réponse.

Certaines idées de Nicolas Sarkozy remontent à 2007

Alba ventura
Partager la citation

On voit bien que tout le monde à droite s'agite, met ses idées sur la table et se montre. Dans une interview au Figaro Magazine, Nicolas Sarkozy publie "ses idées pour redonner espoir aux Français".

À lire aussi
Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy à Saint-Raphaël le 15 août 2019 lors de la commémoration du débarquement de Provence Emmanuel Macron
Les infos de 12h30 - Débarquement de Provence : Macron et Sarkozy tout sourire

Il livre des pistes pour limiter la dépense publique, il évoque l'âge du départ à la retraite, l'organisation de référendum, ou encore un nouveau contrat de cinq ans dans la Fonction publique et la sortie des 35 heures dans certaines entreprises. Des idées pas toujours très neuves : certaines remontent même à 2007.

Sarkozy enjambe l'UMP

L'ancien chef de l'État est obligé de le faire, parce que les autres le font aussi. D'une certaine manière, il est obligé de leur répondre. Il ne peut pas les laisser dérouler leurs propositions. Chacun a bien compris que si Nicolas Sarkozy était revenu, ce n'était pas seulement pour être patron de l'UMP. Il estime que son niveau à lui,  c'est de parler aux Français. Sa parole doit dépasser son camp. Il s'adresse en réalité à ses futurs électeurs de la primaire.

En fait, Nicolas Sarkozy enjambe l'UMP. Souvent en politique, on enjambe. François Hollande aussi voulait enjamber les élections municipales et européennes. Cela ne lui a pas réussi. Nicolas Sarkozy est persuadé que l'UMP, c'est "plié", qu'il l'emportera haut la main. Il est dans l'élection d'après.

C'est long, deux ans

Le problème, c'est que tout cela arrive un peu trop tôt. Les dirigeants de droite font sous les yeux des Français la campagne de 2016 en 2014. Cela n'a pas de sens. Regardez les histoires de Bernadette et Jacques Chirac qui prennent parti pour l'un ou pour l'autre : ce sont des histoires pour 2016, pas pour maintenant.

Il va falloir trouver un deuxième souffle en 2016

Alba Ventura
Partager la citation

D'ailleurs, si Nicolas Sarkozy a décidé de mettre la pédale douce sur les meetings (il devrait en faire un peu moins que prévu), ce n'est pas seulement pour ne pas saturer l'espace médiatique. C'est surtout pour ne pas s'épuiser. D'ailleurs, on voit dans les sondages que son retour tonitruant n'a pas fait bouger les lignes d'opinion.
 
La situation de l'UMP et son tempérament l'ont poussé à revenir plus tôt que prévu, mais il va falloir trouver un deuxième souffle en 2016. Il va falloir garder des forces pour dans deux ans. Parce que c'est long, deux ans !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Sarkozy Alain Juppé Primaire Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774637648
Alba Ventura : "La droite a deux ans d'avance sur le calendrier"
Alba Ventura : "La droite a deux ans d'avance sur le calendrier"
REPLAY - La primaire UMP pour la présidentielle est prévue en 2016. Pourtant, tous les candidats de droite ont déjà mis leur programme sur la table. C'est un peu tôt, car deux ans, c'est long.
https://www.rtl.fr/actu/politique/alba-ventura-la-droite-a-deux-ans-d-avance-sur-le-calendrier-7774637648
2014-10-03 07:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NqmZGt1sUThW3k2mnrRSSg/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346845_alba-ventura.jpg