2 min de lecture Politique

Alba Ventura : "L'UMP a besoin de sa victoire aux européennes pour construire 2017"

CHRONIQUE - Il y a du rififi à l'UMP sur l'Europe. Les attaques redoublent de violence contre les députés Laurent Wauquiez et Henri Guaino, qui multiplient les critiques contre la construction européenne.

>
L'UMP a besoin de sa victoire aux européennes pour construire 2017 Crédit Image : AFP / KENZO TRIBOUILLARD | Crédit Média : Alba Ventura | Date :
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura Journaliste RTL

Il y a quinze jours, Jean-Pierre Raffarin remettait en place Laurent Wauquiez, très critique contre l'Europe des 28. Cette fois, c'est Alain Juppé qui s'en prend au souverainiste Henri Guaino. Officiellement, il ne se passe rien du tout à l'UMP. Bon, à part quelques voix critiques, tout le monde est uni et soudé sur l'Europe.

La bataille entre souverainistes et fédéralistes continue

Comme dit l'UMP dans son programme, "la bataille entre souverainistes et fédéralistes appartient au siècle passé". Tous les cadres du parti sont prêts à déclarer leur flamme à l'Europe, comme l'a fait Alain Juppé sur son blog. Non, rassurez-vous, les eurosceptiques, ça n'existe pas à l'UMP ! Éventuellement à l'UMP, on est pragmatique, mais pas eurosceptique. D'ailleurs à l'UMP, on aime tellement l'Europe qu'on veut faire du scrutin un vote sanction contre François Hollande.

Mais ça, c'est le catéchisme. Car à l'UMP, il y a un nombre considérable de gens qui ne veulent pas de l'Europe comme elle se construit. Certains ne veulent pas de l'Europe tout court. Ce sont les orphelins de Philippe Séguin, comme Henri Guaino. 

Il y a aussi  des  "opportunistes", comme Laurent Wauquiez. Chrétien démocrate, il a été le colistier du commissaire européen Jacques Barrot. Aujourd'hui, il veut envoyer balader l'Europe, histoire de se démarquer de ses petits camarades et séduire les électeurs de plus en plus sceptiques eux aussi. Il y a enfin les défenseurs de l'Europe à l'UMP, comme Alain Juppé (pas dupe, mais convaincu), qui ne supportent pas bien la critique.

À lire aussi
Alain Duhamel politique
Coronavirus : Alain Duhamel prône des "mesures collectives pour éviter la situation des années 30"

Cette petite guéguerre entre Juppé et Guaino a l'air anecdotique comme ça, mais elle est révélatrice d'une fracture profonde. Henri Guaino, cet ancien conseiller de Nicolas Sarkozy que les Français ne connaissent pas bien, a un écho à droite. Il est la partie émergée de l'iceberg qui n'aime pas bien cette Europe. Il représente un courant de pensée qui n'a pas voulu rejoindre Nicolas Dupont-Aignan quand il a quitté l'UMP, et qui n'ira jamais vers Marine Le Pen.

Réalisme électoral

Cette fracture remonte à loin. Il y avait une division historique entre le RPR et l'UDF. Mais au sein même du RPR, vous aviez des partisans et de farouches opposants à la construction européenne. Vous en avez même qui ont navigué d'un bord à l'autre. 

Jacques Chirac est celui qui a le plus incarné la contradiction à droite sur l'Europe. Il y a eu son appel de Cochin contre l'Europe, puis son "oui, à titre personnel" à Maastricht, et enfin le oui du converti en 2005 au moment du référendum sur le traité constitutionnel.

C'est le même Nicolas Sarkozy qui faisait la "une" de Paris Match avec François Hollande en 2005 pour le oui et, qui quelques années plus tard, s'en prenait violemment à Shengen et à "l'Europe passoire". Ce n'est pas simple d'avoir une ligne claire sur l'Europe.

La droite va réussir une fois encore à mettre un beau chapeau sur ces divisions, au nom d'un principe tout simple : le réalisme électoral. L'UMP a besoin de sa victoire aux européennes pour construire 2017. Elle ne peut pas se payer des divisions. Elle ne veut pas laisser les européennes effacer le bel effet créé par les municipales. Une fois de plus, le débat est escamoté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Europe Élections européennes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants