2 min de lecture Alain Juppé

Alain Juppé tweete son soutien et ses "amitiés" à Nicolas Sarkozy, mis en examen

RÉACTION - Le candidat à la primaire présidentielle républicaine soutient son potentiel concurrent dans ses déboires judiciaires.

Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Alain Juppé : "Si je ne dis rien je suis soupçonné de me frotter les mains et si je dis quelque chose je suis accusé d'hypocrisie" Crédit Image : NICOLAS TUCAT / AFP | Crédit Média : Vincent Derosier | Durée : | Date : La page de l'émission
Michael Ducousso et Vincent Derosier

"Nicolas Sarkozy comme tout citoyen a droit à la présomption d'innocence (...), a déclaré Alain Juppé au micro de RTL. Ce sont des moments difficiles que j'ai moi-même connu donc je lui ai exprimé mon amitié. Et Alain Juppé de conclure : "Je constate simplement que si je ne dis rien je suis soupçonné de me frotter les mains et si je dis quelque chose je suis accusé d'hypocrisie. C'est extrêmement compliqué."

Un peu plus tôt ce mercredi 17 février dans la matinée, en pleine campagne pour la primaire de la droite et du centre, un tweet d'Alain Juppé n'est pas passé inaperçu. Le candidat a marqué son soutien à Nicolas Sarkozy, mis en examen pour "financement illégal" de sa campagne lors des présidentielles de 2012.

"Je souhaite pour nous tous que Nicolas Sarkozy fasse prévaloir son bon droit. Amitiés dans les moments difficiles", tweete Alain Juppé. Des propos pas toujours appréciés par les internautes qui se sont demandés parfois s'il ne s'agissait pas d'une déclaration un peu hypocrite de la part de l'aspirant président de la République. En effet, Nicolas Sarkozy risque d'être embourbé dans cette affaire pendant plusieurs mois et, au mieux, cela risque de porter atteinte à son image de potentiel candidat à la primaire républicaine. 

Alain Juppé n'oublie pas ses déboires avec la justice

Cependant, on peut supposer que la solidarité d'Alain Juppé est sincère, car il a lui-même connu des déboires judiciaires. Impliqué dans l'affaire dite des "emplois fictifs du RPR", l'ancien adjoint aux finances de Jacques Chirac, à la mairie de Paris a été condamné à 14 mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité. Une peine qui ne l'a pas empêché de se relancer en politique dès 2006 en revenant à la mairie de Bordeaux et d'être aujourd'hui le favori des sondages dans le camp républicain. Voilà qui devrait donner de l'espoir à Nicolas Sarkozy.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alain Juppé Nicolas Sarkozy Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781925218
Alain Juppé tweete son soutien et ses "amitiés" à Nicolas Sarkozy, mis en examen
Alain Juppé tweete son soutien et ses "amitiés" à Nicolas Sarkozy, mis en examen
RÉACTION - Le candidat à la primaire présidentielle républicaine soutient son potentiel concurrent dans ses déboires judiciaires.
https://www.rtl.fr/actu/politique/alain-juppe-tweete-son-soutien-et-ses-amities-a-nicolas-sarkozy-mis-en-examen-7781925218
2016-02-17 08:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MzzyosIw7lL-GTwSwvzRrQ/330v220-2/online/image/2015/1215/7780865518_nicolas-sarkozy-et-alain-juppe-lors-d-un-meeting-a-limoges-le-14-octobre-2015.jpg