1 min de lecture Retraites

Alain Juppé pour la retraite à 65 ans

Le candidat à la primaire UMP pour la présidentielle de 2017 préconise un retour progressif à la retraite à 65 ans, même si "ce n'est pas populaire".

Alain Juppé, ici le 10 octobre 2014 à Bordeaux, préconise un retour progressif à la retraite à 65 ans. (archives)
Alain Juppé, ici le 10 octobre 2014 à Bordeaux, préconise un retour progressif à la retraite à 65 ans. (archives) Crédit : AFP / NICOLAS TUCAT
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Ce n'est pas populaire, mais je le dirai pendant ma campagne électorale si je suis désigné comme candidat: il faut progressivement amener l'âge de la retraite à 65 ans si on veut éviter le trou dans les caisses des régimes de retraite", a déclaré Alain Juppé sur BFM TV ce mardi 4 novembre. L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac avait déjà provoqué un tollé en 1995 en présentant un projet de réforme des retraites. Un mouvement de grève avait paralysé le pays et conduit à une dissolution de l'Assemblée.

Le candidat déclaré à la primaire UMP a présenté les grandes lignes de son programme. Parmi d'autres réformes structurelles à engager, il a à nouveau cité un assouplissement du code du travail et des règles sur les 35 heures par la négociation. Et pour "mieux financer le développement dans l'entreprise", il faut "revoir la fiscalité de l'épargne", a-t-il ajouté.

Dégressivité des indemnités chômage

Autre mesure préconisée par le maire de Bordeaux: "inciter les demandeurs d'emplois à rechercher plus activement du travail par une dégressivité des indemnités". Interrogé sur la proposition du président du Medef, Pierre Gattaz, qui a appelé à sortir de la convention de l'Organisation internationale du travail (OIT) obligeant à justifier un licenciement, Alain Juppé a estimé qu'il ne fallait "pas faire de provocation", et "essayer de garder un peu raison".

À lire aussi
L'invité de RTL retraites
Retraite : "Je pense qu'il faut reculer l'âge légal", dit Raffarin sur RTL

Le droit du travail en France est "excessivement rigide", a-t-il estimé. Mais "de là à supprimer toute espèce de garantie pour les salariés, c'est évidemment un pas qu'il ne faut pas franchir". A la question de savoir s'il accueillerait au sein de son gouvernement Nicolas Sarkozy, son principal adversaire dans la primaire à droite, Alain Juppé a répondu: "naturellement, si Nicolas Sarkozy veut poursuivre une activité politique, il sera le bienvenu".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Retraites Alain Juppé Primaire Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775167823
Alain Juppé pour la retraite à 65 ans
Alain Juppé pour la retraite à 65 ans
Le candidat à la primaire UMP pour la présidentielle de 2017 préconise un retour progressif à la retraite à 65 ans, même si "ce n'est pas populaire".
https://www.rtl.fr/actu/politique/alain-juppe-pour-la-retraite-a-65-ans-7775167823
2014-11-04 12:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BedG-AEAn3Xx6ffiO8b08g/330v220-2/online/image/2014/1104/7775167865_alain-juppe-ici-le-10-octobre-2014-a-bordeaux-preconise-un-retour-progressif-a-la-retraite-a-65-ans-archives.jpg