1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Alain Juppé n'a pas de mal à exister dans le débat", estime Édouard Phillippe
2 min de lecture

"Alain Juppé n'a pas de mal à exister dans le débat", estime Édouard Phillippe

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Le député-maire UMP du Havre, soutien d'Alain Juppé, ne cède pas à l'excès d'enthousiasme après un sondage qui donne le maire de Bordeaux vainqueur de la primaire UMP.

Le député-maire UMP du Havre, Édouard Philippe (en 2002)
Le député-maire UMP du Havre, Édouard Philippe (en 2002)
Crédit : ERIC HOURI / AFP
"Alain Juppé n'a pas de mal à exister dans le débat", estime Édouard Phillippe
00:07:11
Romain Renner
Romain Renner

Un sondage paru dimanche 24 mai donne Alain Juppé facile vainqueur de la primaire UMP face à Nicolas Sarkozy. Un résultat d'autant plus étonnant que de nombreux observateurs trouvent l'ancien premier ministre en retrait dans le débat public. "Je ne crois pas qu'il ait du mal à exister dans le débat, tempère le député-maire UMP du Havre, Édouard Philippe. Il est moins en réaction que certains autres des leaders de la droite et du centre".

Les bons sondages ne font pas les élections

Édouard Philippe (UMP)

Le résultat très positif de ce sondage ne provoque toutefois pas d'enthousiasme excessif chez l'élu, soutien du maire de Bordeaux. "Je reste très calme vis-à-vis des sondages. C'est plus facile quand les sondages sont bons mais les bons sondages ne font pas les élections", estime-t-il. Selon lui, Alain Juppé effectue actuellement un travail de fond pour produire "un programme efficace et cohérent" en vue de la primaire UMP de 2016.

Et de citer en exemple la question de la réforme du collège et des programmes. "Il a prévu de sortir un plan global vers septembre. C'est une question au cœur du débat public (...) Ceux qui abordent le sujet le font par des petits angles et ne voient pas la question dans sa globalité", assure-t-il.

Le sondage de dimanche ne devrait, selon lui, rien changer aux rapports qu'entretiennent Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. "Ils échangent depuis longtemps et sont parfois en désaccord mais il y a des réactions d'estime (...) Ils connaissent leurs qualités et leurs défauts. Ils n'ont pas les mêmes qualités ni les mêmes façons de faire. Ils sont tous les deux engagés pour 2017 avec leur stratégie et leur programme pour réformer le pays (...) La situation du pays n'est pas bonne et ça, ils en sont tous les deux convaincus".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.