1 min de lecture Projet de loi

Alain Duhamel : "Les critiques sur la loi antiterroriste sont nombreuses et contradictoires"

REPLAY / ÉDITO - Manuel Valls a défendu hier à l'Assemblée nationale le projet de loi antiterroriste, axé notamment sur le renseignement.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
Alain Duhamel : "Les critiques sur la loi antiterroriste sont nombreuses et contradictoires" Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Le débat sur la loi antiterroriste prend de l'ampleur. Présenté hier à l'Assemblée nationale par Manuel Valls, le texte fait l'objet de nombreuses critiques qui sont contradictoires.


Certains trouvent en effet que l'espace de la loi est beaucoup trop large, incluant des domaines qui, selon eux, ne touchent pas forcément à la sécurité, comme les intérêts industriels. D'autres estiment au contraire qu'on pourrait élargir cet espace et s'intéresser davantage à l'action ou à la rétorsion.


Par ailleurs, la plupart des associations qui se sont dressées contre le projet de loi craignent que celui-ci porte atteinte à la liberté des personnes. À l'inverse, d'autres affirment que les moyens de renseignement sont très insuffisants par rapport à ceux des terroristes.


Enfin, il ne faut pas négliger la dimension politique de ce projet de loi.

D'une part, il y a des gens à gauche qui sont contre cette loi parce qu'ils sont de gauche. D'autre part, il y a ceux de droite qui n'y sont pas favorables parce qu'elle vient de la gauche.

Alain Duhamel
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Projet de loi Antiterrorisme Assemblée nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants