1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Alain Duhamel : "Le Front national est aux portes du pouvoir régional"
1 min de lecture

Alain Duhamel : "Le Front national est aux portes du pouvoir régional"

REPLAY - ÉDITO - L'éditorialiste revient ce mardi sur la montée des nationalismes en Europe.

Alain Duhamel
Alain Duhamel
Crédit : Damien Rigondeaud
Alain Duhamel : "Le Front national est aux portes du pouvoir régional"
04:08
Alain Duhamel : "Le Front national est aux portes du pouvoir régional"
03:51
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel
Journaliste

La montée des nationalismes en Europe est-elle inexorable ? C'est la question que se pose Alain Duhamel ce mardi 20 octobre, après que des heurts ont opposé des pro et des anti-migrants à Dresde, en Allemagne, lundi, et que l'UDC (droite populiste) est devenu le premier parti au parlement suisse dimanche. 

"La poussée des nationalismes s'accélère en Europe, note Alain Duhamel. Le phénomène est généralisé", de la Ligue du Nord, en Italie, aux indépendantistes de Catalogne, en passant par Ukip, au Royaume-Uni, "et surtout la Russie de Vladimir Poutine, où le nationalisme est l'idéologie officielle"

En Suisse, l'UDC, qui ressemble au FN, a fait campagne avec des slogans très simples, faisant appel à des instincts de peur.

Alain Duhamel

En France, cela pourrait déboucher sur des élections régionales très fructueuses pour le Front national et Marine Le Pen en décembre. "Elle a été de succès électoraux en succès électoraux depuis plusieurs années. Les circonstances en France ne sont pas flamboyantes, ça ne peut que la servir. Le grand mouvement d'immigration effraie tout le monde. C'est ce qu'on a vu en Suisse : l'UDC, qui ressemble au FN, a fait la meilleure campagne, avec des slogans très simples, faisant appel à des instincts de peur. Cela a très bien marché, la presse a suivi avec enthousiasme - maintenant elle s'en repent. Il y a quelques mois, Manuel Valls avait choqué en disant que le Front national était aux portes du pouvoir. Aujourd'hui on peut dire que le FN est aux portes du pouvoir régional", prédit l'éditorialiste. 

L'Europe rassurait, maintenant elle inquiète.

Alain Duhamel

"De 1950 à 1990, l'Europe a progressé et incarné la paix, la démocratie, la prospérité. Depuis, l'Europe est en crise, elle fait peur et elle est menacée de dislocation. L'Europe rassurait, maintenant elle inquiète", conclut Alain Duhamel. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/