2 min de lecture Air France

Alain Duhamel : l'affaire Air France aura "un coût politique très élevé"

REPLAY - La direction d'Air France estime qu'un plan social peut encore être évité, un revirement en plusieurs étapes, comme l'explique Alain Duhamel.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
Alain Duhamel : l'affaire Air France aura "un coût politique très élevé" Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : Alaiin Duhamel | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Après avoir condamné la violence contre les dirigeants d'Air France, le gouvernement appelle maintenant la compagnie à suspendre son plan de suppression d'emplois, comment expliquer ce changement de position ? Manuel Valls a fait du Valls, il a affiché une position de fermeté, explique Alain Duhamel. Ensuite François Hollande a fait du Hollande, il a rééquilibré, en disant les violences physiques qui ne sont pas admissibles mais il y a aussi les violences sociales qui ne le sont pas non plus. Et puis Ségolène Royal a dit qu'il fallait suspendre ce plan et reprendre les négociations. 

Des compagnies comme la Lufthansa ont montré qu'il fallait prendre des mesures drastiques

Alain Duhamel
Partager la citation

Pourquoi? Eh bien parce qu'elle s'est rendu compte que  l'opinion des Français avait évolué. Dans un premier temps ils ont été choqués par les violences mais ensuite ils ont considéré que les salariés qui étaient menacés dans leur emploi, il fallait les comprendre aussi. Avec l'évolution de la CGT, le gouvernement a donc voulu prendre ce virage.

Existe-t-il une possibilité de remettre Air France sur pied sans suppression d'emplois ? C'est difficile mais pas impossible. Des compagnies comme la  Lufthansa ont montré qu'il fallait prendre des mesures drastiques. Ce n'est pas impossible car le plan initial prévoyait de diminuer de 25% le gap avec les compagnies concurrentes et c'est ce que propose aujourd'hui la direction aux salariés. Mais pour ça il faut que les pilotes renoncent à leur préalable et qu'on arrive à trouver les ressources nécessaires.

Un coût politique "très élevé"

Le coût politique de l'affaire Air France sera-t-il élevé ? Il sera très élevé. On avait des syndicats contestataires actifs mais pas en guerre contre le gouvernement or là, la CGT et Sud sont entrés en guerre, et cela va durer. Ensuite la gauche de la gauche s'est encore extrémisée dans cette affaire. C'est un bilan globalement très négatif. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Air France Cgt Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780106753
Alain Duhamel : l'affaire Air France aura "un coût politique très élevé"
Alain Duhamel : l'affaire Air France aura "un coût politique très élevé"
REPLAY - La direction d'Air France estime qu'un plan social peut encore être évité, un revirement en plusieurs étapes, comme l'explique Alain Duhamel.
https://www.rtl.fr/actu/politique/alain-duhamel-l-affaire-air-france-aura-un-cout-politique-tres-eleve-7780106753
2015-10-15 22:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0D1qNNdxP5FJJW7SmJa5cg/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346810_alain-duhamel.jpg