1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Alain Duhamel : "L'accueil de ces réformes est plutôt frais dans les appareils nationaux, politiques et syndicaux"
1 min de lecture

Alain Duhamel : "L'accueil de ces réformes est plutôt frais dans les appareils nationaux, politiques et syndicaux"

REPLAY / ÉDITO - Cette semaine, les nouvelles réformes du gouvernement seront présentées au Sénat et aux ministres. Mais, seront-elles bien accueillies ?

Alain Duhamel
Alain Duhamel
Crédit : Damien Rigondeaud
Alain Duhamel : "L'accueil de ces réformes est plutôt frais dans les appareils nationaux, politiques et syndicaux"
03:14
Alain Duhamel : "L'accueil de ces réformes est plutôt frais dans les appareils nationaux, politiques et syndicaux"
03:16
Alain Duhamel

Cette semaine, le gouvernement de Manuel Valls aura beaucoup à faire. Et pour cause, ses réformes seront au centre de toutes les discussions. C'est la loi Macron qui a ouvert le bal. Le Sénat a procédé ce mardi à un débat sur le projet de loi du ministre de l'Économie pour favoriser la croissance. Demain, ce sera le tour du Premier ministre de présenter en Conseil des ministres ses nouvelles mesures en faveur de l'investissement.

Quel type d'accueil recevra ces nouvelles réformes ?

L'accueil de ces nouvelles réformes dépendra de qui les accueillent. Pour les syndicats, il est assez frais. Et pour cause, beaucoup d'entre eux s'opposent à la logique du gouvernement en faveur de la politique de l'offre. D'ailleurs, ils organisent jeudi prochain une journée de grève et de manifestation.

Les syndicats ne cachent pas leur hostilité à l'ensemble des projets gouvernementaux.

Alain Duhamel

Du côté des politiques, le scénario est à peu près semblable qu'avec les syndicats. En effet, les critiques l'emportent très clairement sur les applaudissements pour l'accueil de ces nouvelles réformes.

À lire aussi

En ce qui concerne les Français en général, ils les accueilleront de manière positive. Ils ont compris le mécanisme intellectuel des propositions et des projets en matière d'investissement et de croissance.

Les Français ont intégré que l'emploi dépend de la croissance, que la croissance dépend des investissements, et que les investissements dépendent de la bonne santé des entreprises.

Alain Duhamel
RTL vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/