1 min de lecture Politique

Alain Duhamel : "Il faut réformer l'agriculture"

REPLAY - Alain Duhamel explique ce vendredi 4 septembre pourquoi certains éleveurs ne sont pas satisfaits des mesures annoncées par Manuel Valls.

micro generique La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel
>
Alain Duhamel : "Il faut réformer l'agriculture" Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé de nouvelles mesures, jeudi 3 septembre, pour calmer la colère des agriculteurs. Certains se disent satisfaits, au premier rang desquels la FNSEA, d'autres ne sont pas convaincus. 

Pour Alain Duhamel, le scénario du gouvernement et de la FNSEA était pourtant bien ficelé : une manifestation spectaculaire, les tracteurs, mais pas massive ; une rencontre avec le chef du gouvernement ; une "déclaration d'amour" officielle aux agriculteurs, la catégorie socio-professionnelle la plus populaire ; le chiffre fétiche de 3 milliards en trois ans, qui correspondait exactement à ce que demandait le syndicat ; et une série de mesures ponctuelles attendues : une année blanche pour les remboursements d'emprunts, des baisses de cotisations sociales... Mais surtout un symbole : le gel des nouvelles normes environnementales... Bref, il y avait de nombreux motifs de satisfaction. 

Ça n'est plus la politique agricole commune (PAC) qui changera les choses.

Alain Duhamel
Partager la citation

Mais cela ne suffit pas pour les agriculteurs dont les filières vont très mal (bovins, porc, lait). Pour eux, il y a un critère principal : celui de la fixation du prix. Il y a déjà eu des négociations, très difficiles, à moitié réussies, et assez mal appliquées. Or il y a très peu de chances pour que la situation s'améliore, en raison de la crise en Chine et des mesures de rétorsion russes. Et ça n'est plus la politique agricole commune (PAC) qui changera les choses. La seule solution, ce sont des réformes, difficiles pour des gens qui travaillent énormément et qui gagnent de moins en moins d'argent. La France était le 2e exportateur mondial agroalimentaire, nous ne sommes plus que 5e - bientôt 6e ou 7e. 

La seule solution, ce sont de vraies réformes. Mais depuis les années 1960, les ministres de l'Agriculture, très prudents, sont plutôt des ministres des agriculteurs... 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Vidéo
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants