2 min de lecture Alain Duhamel

Alain Duhamel et Éric Zemmour : une crainte partagée pour l'identité française

Un débat spécial opposera deux signatures de "RTL", Éric Zemmour et Alain Duhamel, ce jeudi 9 octobre de 19h15 à 20 heures, sur "RTL" et "RTL.fr".

Le débat Duhamel - Zemmour
Le débat Duhamel - Zemmour
Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

Éric Zemmour et Alain Duhamel se confronteront jeudi 9 octobre sur l'antenne de RTL. Deux des grandes signatures de la station ont récemment publié un ouvrage dans lequel elles détaillent notamment leur vision de la France. Éric Zemmour a publié Le suicide français chez Albin Michel et Alain Duhamel, Une histoire personnelle de la Ve République aux éditions Plon.

À cette occasion, les deux journalistes vont confronter leurs points de vue lors d'un débat animé par Marc-Olivier Fogiel ce jeudi 9 octobre, de 19h15 à 20 heures. Famille, immigration, Europe... Tous les sujets concernant la situation de la France aujourd'hui seront abordés.

L'identité française en question

La France a peut-être changé d'âme

Alain Duhamel
Partager la citation

Alain Duhamel et Éric Zemmour abordent tous les deux le thème de l'identité française. "La France a peut-être changé d'âme", écrit Alain Duhamel. Une position qu'il a expliquée au micro d'Yves Calvi : "Il y a pire que la crise économique ou sociale, une sorte de crise métaphysique. Les Français ne savent plus exactement qui ils sont. Ils ont une envie formidable, éternelle, légitime et souhaitable de particularité, d'originalité et de différence. Aujourd'hui, ils ont une immense difficulté à définir ce que ça pourrait être et ce que c'est devenu".

La destruction se fera dans les ruines, le sang et la souffrance

Éric Zemmour
Partager la citation

Éric Zemmour dénonce, lui, une "idéologie soixante-huitarde qui a dissous les structures traditionnelles" à laquelle il voit deux conséquences : "Tout est réduit à l'individu, il n'y a plus de structure collective (...) On a une domination du marché. Nous ne sommes plus des membres de famille, de nation, etc."

Des craintes pour le futur

Les deux journalistes craignent pour les années à venir. "La France d'en bas a fait sécession, la France d'en haut s'est déconsidérée […], la prochaine fois, ce ne sera pas le tocsin mais le glas qui sonnera", écrit notamment Alain Duhamel. Éric Zemmour prédit de son côté "une destruction qui se fera dans les ruines, le sang et la souffrance".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alain Duhamel Eric Zemmour Débat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants