1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Air France : "Le plan B est une impasse économique et sociale", selon Laurent Berger
1 min de lecture

Air France : "Le plan B est une impasse économique et sociale", selon Laurent Berger

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Les négociations entre la direction et les syndicats d'Air France reprennent ce jeudi 22 octobre, plus de deux semaines après les violences survenues lors du CCE.

Laurent Berger, invité de RTL, le 22 octobre 2015
Laurent Berger, invité de RTL, le 22 octobre 2015
Crédit : Cécile de Sèze / RTL.fr
Laurent Berger : "Le plan B proposé par la direction [d'Air France] est une impasse économique et sociale"
00:39
"Je n'ai pas besoin de taper sur les autres pour considérer que ce que je défends est juste", dit Laurent Berger
00:27
Air France : "Le plan B est une impasse économique et sociale", selon Laurent Berger
08:11
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Les négociations vont reprendre ce jeudi 22 octobre. Ultra-mobilisés, les syndicats d'Air France appellent à une nouvelle vague de manifestations contre le plan de restructuration de leur compagnie. Un plan qui doit être détaillé ce jeudi 22 octobre en comité central d'entreprise (CCE), le premier depuis les violences ayant éclaté le 5 octobre dernier au siège de la compagnie. Mais alors, l'État tient-il son rôle de premier actionnaire ? "Il y a une responsabilité de la direction qui est forte", nuance Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT. 

Mais le syndicaliste refuse de céder aux propositions de la compagnie française. "La CFDT va déposer un droit d'alerte pour dire que le plan proposé par la direction, le fameux plan B, est une impasse économique et donc une impasse sociale, lance-t-il. Il est hors de question d'aller vers des suppressions de ligne et des suppressions d'avions car cela serait le début de la faiblesse d'Air France". 
Pourtant Alexandre de Juniac, le PDG d'Air France-KLM, a affirmé au micro de RTL que 1.000 postes seraient supprimés en 2016. Mais Laurent Berger espère bien repartir de zéro. "À Air France, vu les événements que nous connaissons, il faut repartir dans de vraies négociations pour faire en sorte qu'on n'aille pas vers ce plan", détaille-t-il réclamant, notamment des efforts de la part des pilotes. "Je le répète, le personnel au sol a déjà fait des efforts. Pour sortir de la situation dans laquelle on est, les pilotes doivent faire leur part d'efforts", affirme le secrétaire général de la CFDT. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/