1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Agriculture : "Je n'ai aucun moyen de sanctionner une entreprise qui n'applique pas un accord", dit Stéphane Le Foll
2 min de lecture

Agriculture : "Je n'ai aucun moyen de sanctionner une entreprise qui n'applique pas un accord", dit Stéphane Le Foll

REPLAY / INVITÉ RTL - Le porte-parole du gouvernement et ministre de l'Agriculture s'est engagé à faire respecter l'accord pris au mois de juin sur revalorisation des prix de la viande.

Stéphane Le Foll, invité de RTL, le 9 juillet 2015
Stéphane Le Foll, invité de RTL, le 9 juillet 2015
Crédit : Alice Beckel / RTL.fr
Agriculture : "Je n'ai aucun moyen de sanctionner une entreprise qui n'applique pas un accord", dit Stéphane Le Foll
10:20
Agriculture : "Je n'ai aucun moyen de sanctionner une entreprise qui n'applique pas un accord", dit Stéphane Le Foll
10:17
Charlie Vandekerkhove
Charlie Vandekerkhove

Alors que les agriculteurs protestent depuis plusieurs semaines sur l'absence de montée des prix de leur production, le porte-parole du gouvernement et ministre de l'Agriculture a rappelé sa détermination à faire respecter l'accord pris au mois de juin sur revalorisation des prix de la viande.

"Dans ses filières, le travail à faire est de rassembler", a dit le ministre. "Il a fallu des heures, autour d'une table, pour arriver à un accord (...) et si cette réunion avec table ronde a eu lieu, c'est à ma demande", a-t-il rappelé. "Les préfets ont été mobilisés", a-t-il insisté, "mais légalement je n'ai aucun moyen d'aller sanctionner une entreprise qui n'applique pas un accord, je ne peux pas définir et imposer un prix", a déclaré le ministre de l'Agriculture, qui s'est engagé à maintenir la pression, alors que les éleveurs font entendre leur colère.

L'accord n'est pas appliqué car dans le commerce et l'économie il y a des intérêts divergents, chacun voit le sien et oublie les autres filières.

Stéphane Le Foll

"L'accord n'est pas appliqué, a regretté Stéphane Le Foll, car dans le commerce et l'économie il y a des intérêts divergents, chacun voit le sien et oublie les autres filières". Au début du mois, Stéphane Le Foll a demandé l'intervention du médiateur des relations commerciales agricoles, pour voir si les différentes parties avaient tenu leurs engagements d'augmenter les prix payés aux éleveurs, notamment les industriels et la distribution. "La grande distribution est prête à augmenter les prix, cela doit être maintenant répercuté au niveau de la production et de la transformation", a-t-il déclaré sur RTL.

"J'aimerais que les prix augmentent au lendemain d'une réunion, mais je suis face à plusieurs filières agricoles, il faut rapprocher les points de vue, faire ce travail de manière continue depuis 7 ou 8 mois, pour qu'on ait une cohérence. Je fais tout ce que je peux pour que ça aille le plus vite possible", s'est défendu le ministre. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/