1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Agression de Champigny : Philippe souhaite une "grande sévérité judiciaire et pénale"
1 min de lecture

Agression de Champigny : Philippe souhaite une "grande sévérité judiciaire et pénale"

Invité des "4 Vérités", sur France 2, le Premier ministre s'est exprimé sur l'agression de deux policiers le soir du Nouvel An à Champigny-sur-Marne. Il ne veut pas revenir sur les peines planchers.

Édouard Philippe, le 7 décembre 2017
Édouard Philippe, le 7 décembre 2017
Crédit : Patrick KOVARIK / POOL / AFP
Sylvain Zimmermann & AFP

Édouard Philippe ne décolère pas. Le Premier ministre a prôné ce mercredi 3 janvier sur France 2 dans l'émission "4 Vérités" "une grande sévérité judiciaire et pénale" pour les auteurs de l'agression filmée, et largement diffusée sur les réseaux sociaux, d'une policière et d'un policier le soir du Nouvel An à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne).

Le chef du gouvernement répondait aux questions de Guillaume Daret, quelques heures avant le premier Conseil des ministre de l'année 2018. Il s'est dit "horrifié" par "le comportement évidemment criminel" des auteurs de cette agression et "frappé aussi par ceux qui ne faisaient rien, qui filmaient". "Il faut faire preuve d’une sévérité sans faille envers ceux qui attaquent les forces de police"; a-t-il ajouté sur le plateau de France 2. 

Édouard Philippe a ajouté qu'il souhaitait "beaucoup plus de policiers sur le terrain" et a expliqué qu'il se méfiait des "réactions qui passeraient par un élément législatif", au sujet d'un éventuel rétablissement des peines plancher réclamé par des policiers. 

"Les peines planchers ont été introduites dans le droit français en 2007 pour tous les crimes et délits en cas de récidive, elles ont été supprimées en 2014", a expliqué le Premier ministre. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/