2 min de lecture Portrait

Agnès Buzyn, une ministre féministe

PORTRAIT - Novice en politique, la ministre de la Santé n'a pas hésité à prendre la parole en pleine affaire Weinstein.

L'Homme du jour
Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, le 13 octobre 2017
Crédit Image : PASCAL LACHENAUD / AFP

La mesure est rentrée en application ce 1er janvier 2018. Il n'y a plus 3 mais 11 vaccins obligatoires. C'est l'une des premières victoires d'Agnès Buzyn, et l'aboutissement d'un combat mené avec obstination dès sa nomination au ministère de la Santé. 

Novice en politique et présentée comme une "caution de gauche" pour Emmanuel Macron, la scientifique oppose d'emblée un discours d'autorité aux anti-vaccins et brandit la menace d'un retour de certaines épidémies. Elle réussit à convaincre les députés d'étendre l'obligation vaccinale.

C'est avec la même ténacité qu'elle réussit à imposer l'augmentation du prix du paquet de cigarettes, à 10 euros d'ici à 2020. La lutte contre le tabac, une "obsession" d'Agnès Buzyn, qui avant d'être ministre n'hésitait pas à interpeller des fumeurs dans la rue pour leur faire la morale. 

La santé publique a pris beaucoup de place dans la vie d'Agnès Buzyn, dès l'enfance. Quand le jeudi après-midi, la séance de cinéma prévue avec son père, se terminait au bloc opératoire. Le chirurgien était appelé pour une urgence, sa fille l'accompagnait. Son père, Elie, seul survivant d'une famille déporté à Auschwitz et sa mère Etty psychologue et psychanalyste, lui transmettent leur passion. 

Une carrière à lutter contre la maladie

En CP, la petite Agnès perd une camarade, victime d'une leucémie. Elle deviendra hématologue. Une carrière à lutter contre la maladie. Chercheuse, elle fait partie de ces médecins qui travaillent avec l'industrie pharmaceutique. Une industrie, "qui joue son rôle" se justifie Agnès Buzyn, quand des adversaires brandissent de possibles conflits d'intérêts. 

Concernant son mai Yves Lévy, directeur de l'Inserm, la ministre affirme : "Je ne décide pas de son salaire" se défend cette féministe qui en pleine affaire Weinstein a pris la parole pour dire, qu'elle avait a dû faire face, elle aussi, à des comportements très déplacés dans son milieu professionnel.

Féministe, comme une certaine Simone Veil. C'est l'autre filiation revendiquée par la ministre... Simone Veil, la mère de Pierre-François, son premier mari, grand-mère de ses fils. À son arrivée avenue de Ségur, elle évoque un "passage de relais" et certains s'amusent d'ailleurs de la ressemblance physique entre les deux femmes : les yeux clairs, ces mêmes cheveux longs souvent attachés...

Amatrice de métal et hard rock

Une image policée, que viennent pimenter les notes et cris de Linkin Park. Car Agnès Buzyn, amatrice de musique classique et qui a longtemps joué du piano écoute aussi du métal et du hard rock. "Rien ne m'effraie", clame cette grande consommatrice de bonbons, sa seule entorse peut-être, aux recommandations des autorités de santé.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés