1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. #BalanceTonHosto : "Il faut relativiser", estime Agnès Buzyn sur RTL
1 min de lecture

#BalanceTonHosto : "Il faut relativiser", estime Agnès Buzyn sur RTL

INVITÉE RTL - La ministre des Solidarités et de la Santé estime que les dénonciations des absurdités de l'hôpital par les soignants est "un éclairage sur les dysfonctionnements".

Agnès Buzyn était l'invitée de RTL Matin le 25 janvier 2018
Agnès Buzyn était l'invitée de RTL Matin le 25 janvier 2018
Crédit : Joséphine Balleyguier
Agnès Buzyn était l'invitée de RTL - 25 janvier 2018
12:11
#BalanceTonHosto : "C'est un éclairage sur des dysfonctionnements", estime Buzyn sur RTL
01:08
Agnès Buzyn annonce sur RTL 50 millions d'euros supplémentaires pour les EHPAD
01:15
"Nous envisageons d'étendre la vaccination réalisée par les pharmaciens" affirme Agnès Buzyn
01:40
Agnès Buzyn annonce sur RTL 50 millions d'euros supplémentaires pour les Ehpad
12:06
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

"Tout le monde sait que l'hôpital est en difficulté". Invitée sur RTL ce jeudi 25 janvier, Agnès Buzyn n'a pas éludé la question portant sur le hashtag #BalanceTonHosto, qui permet depuis quelques jours à des centaines de soignants mais aussi d'internautes de dénoncer sur les réseaux sociaux les situations parfois absurdes rencontrées dans les hôpitaux français. "On m'a rapporté des images, j'ai regardé", affirme-t-elle. "C'est un éclairage sur les dysfonctionnements" qu'il peut y avoir dans  les 2.800 établissements que compte le pays.

Cependant, la ministre des Solidarités et de la Santé a estimé qu'il fallait "relativiser" tout ce qu'on a pu lire ces derniers jours. "Il y a aussi des hôpitaux neufs, et ceux-ci ne sont pas montrés", a-t-elle ajouté. "Non pas qu'il n'y ait pas de problèmes mais les hôpitaux sont extrêmement contrôlés", a-t-elle rappelé, ajoutant que "la certification des hôpitaux passe tous les 4 ans".

Des annonces pour réformer l'hôpital en février

Agnès Buzyn a par ailleurs assuré que des annonces seront faites pour réformer l'hôpital "au mois de février". Il s'agira d'une "réflexion globale sur la valeur ajoutée de l'hôpital sur notre système de santé, sur le mode de tarification qui aujourd'hui pousse à une activité sans qualité", a reconnu la ministre, qui ajoute que c'est un "problème compliqué à régler". 

Ce plan sera établi après une concertation, a affirmé la ministre de la Santé et des Solidarités, expliquant que c'était "le mode de travail de l'ensemble du gouvernement. "Nous lançons des pistes et nous aboutissons après concertation à une structuration concrète de mesures", a-t-elle conclu. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/